mardi 17 janvier 2012

Incitation à pédocriminalité féminicide sur Internet

Voilà comment est combattu la torture pédocriminelle féminicide de l'excision : Malgré les signalements formels depuis novembre 2011 des liens, vidéos, sites forum présentant l'excision des petites filles comme préventive du SIDA, depuis deux ans, et par une personne identifiable américaine, aucune institution n'y a mis le holà. Pas plus aucun des anonymous contactés !

Five tops reasons pour exciser sa petite fille - YTB ne s'en préoccupe pas du tout - ni de grand chose qui humilie les fillettes et les femmes. A quelque âge que ce soit.
Les trois âges - Fleur de citronnier - photo Christine Gamita copyrights
Il est tout de même fort que la publicité pour le livre qui parle de la fabuleuse histoire du clitoris, le même alerte d'un contenu explicite mais que pour les sales propagandes pour déféminiser les petites filles aux US par Female Genital Mutilation / Mutilation Génitale Féminine ou pour les dizaines de films des excisions féminicides à tous les coins du monde, Colombie, Indonésie, nombreux pays d'Afrique, personne ne prévient du contenu explicite et criminel des tortures pédocriminelles de mutilation du sexe des petites filles !
http://www.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fwww.dailymotion.com%2Fvideo%2Fxqr96i_la-fabuleuse-histoire-du-clitoris_creation&h=KAQEVOGa-AQF80G7nLFVwPlmuqTOyX86NkRa_rvkGqOWW7g

 Un fatras d'interprétation sur des estimations dans le désordre en forme de gruyère. Voilà comment est combattu le femmicide en Europe et dans le monde et sur Internet.

La terminologie réductrice, elle aussi, dangereuse et mortifère est utilisée, qui laisse courir :

- Viol des petites filles, nommé mariage prétendu précoce. Ce n'est pas de la précocité, c'est du viol féminicide. Surtout que cela est toléré dans la région de Komotini, en Thrace Orientale, par l'Etat et par l'UE. Ce qui est crime d'Etat contre l'humanité de femmicide.

- Viols de petites filles pour mutilation féminicide par castration partielle de "déféminisation", femmicide excisionnel. Pourtant, on laisse courir l'incroyable criminelle incitation de l'expression de prétendue circoncision féminine pour les excisions.

- Et lorsque les "petites fiancées" se rebellent, ou une fois le viol du mariage consommé et autres brutalités, la punition de leur fugue, etc qui tombe, et ce sont des crimes de prétendu honneur. Ce n'est nul honneur, ce n'est qu'assassinat et torture féminicides.

Il est temps de mettre bas ces expressions criminelles et de bannir sans appel ces sites de pédocriminalité féminicide !

Autres posts de ce blog de données sur l'excision féminicide :
http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/mutilation-sexuelle-feminicide.html
http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/05/feminicide-excisionnelarchiveue.html
http://susaufeminicides.blogspot.fr/2009/10/mutiliations-sexuelles.html
http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/02/violences-femincides-et-abandon-de.html

http://susaufeminicides.blogspot.fr/p/feminicide-lexique.html
http://susaufeminicides.blogspot.fr/p/androcides.html

http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/05/feminicidesgazette-des-petitions.html

4 commentaires:

  1. Et on entend qu'il faut le temps au temps, qu'on ne peut bousculer les traditions et cultures, qu'il faut laisser évoluer la pensée humaine...
    La pensée...
    Il est trop facile de jouer avec les mots, redonnons-leur le sens et leur raison : marier une enfant est un crime. Son corps et son psychisme ne peuvent être prêts à convoler à l'âge impubère, c'est donc un FEMINICIDE.
    Contraindre à mariage quiconque est un crime : c'est du VIOL -le corps n'apparient qu'à l'humain qui le vit, et est oublié trop le lien de l'esprit au corps (corps qui ne ment jamais, cf Alice Miller).

    Amputer un être humain pour des pseudo-raisons d'hygiène alors que RIEN n'est médicalement posé, alors que l'acte d'excision est fait dans des conditions d'hygiène la plupart du temps catastrophique, que cet acte d'excision est fait en violence du corps et du psychisme, que l'amputation vise UNIQUEMENT une obligation que la femme ne jouisse pas dans l'acte de copulation (on ne peut plus parler de désir et d'acte d'amour, une femme excisée n'étant plus qu'un outil de reproduction aux yeux du mâle se pensant dominant, une outre à remplir par des hommes renforçant ainsi leur pouvoir phallique et par conséquent cherchant à exprimer la domination totale, absolue sur autrui : les femmes n'ont pas d'existence humaine pour ceux qui adhèrent à la pratique de l'excision, pour eux ce sont des ovaires et un ventre productif, comme une voiture est un moyen de transport...).

    L'excision tue autant le corps que le psychisme, l'excision tue l'humanité, c'est un crime. C'est un FEMINICIDE. Et si les femmes sont mortes, l'Homme n'a plus de mère !

    J'ajoute que comme en tout, il y a des femmes qui conduisent les pratiques féminicides, celles-ci se sont approprié les raisons comme dogmes, on les a tellement formatées qu'elles marchent dans le crime comme si c'était là l'unique route du fait de la différence exclusivement physique de complémentarité sexuelle, les hommes qui ont intérêt aux féminicides se servent de la manipulation avec la peur, celles des femmes qui coopèrent aux féminicides (c'est valable dans toute manipulation, n'est-ce pas) le font aussi pour se trouver un semblant de pouvoir, se rapprocher du mâle puissant en lui accordant ces ronds de jambes là, au risque de tuer la mère dans la fille, de tuer l'humain et l'humanité.
    J'entends dire de certaines femmes "je ne suis pas féministe car j'aime les hommes", stupide déclaration émanant de l'interprétation inoculée d'un féminisme matraqueur d'hommes, le féminisme est autre chose que matraquer l'homme, nous le savons si on creuse ses raisons.
    Il en est de même au regard du copinage de quelques femmes avec les "féminicideurs", elles ont gobé inconsciemment l'idée de l'utilité pour se préserver elles-mêmes.

    Une exciseuse croit en son pouvoir, ça la console de sa propre servitude.
    Une marieuse d'enfant croit en son pouvoir, ça la console de sa propre servitude.

    Ouvrons les yeux !
    Merci pour ce combat.

    RépondreSupprimer
  2. Je / nous / il / elle / nous / vous / elles / ils n'auront bientôt plus de mère...

    RépondreSupprimer
  3. Et depuis 2004 (en référence au disposition de "condamnation de l'ONU pour l'or gris; le coltan de sang...) dans la région du Congo limitrophe du Rwanda, les viols pour destruction génocidaire issu de celle du Rwanda d'ailleurs, sont perpétrés sans condamnation quelque soit le genre des victimes et leurs âges, et inclus dans la formation des enfants soldats avec contaminations VIH délibérées, et mutilations sexuelles conduisant à la mort et aux amputationx vaginales, fistules...
    Les gynécologues y sont dépassés pour les nécessités de reconstruction sexuelle.
    Féminicide à Kivu , Bukavu
    Après décryptage génocidaire à Srebrenica, l'observance du phénomène au Rwanda, cela continue, en version spoliation de matière première donc motus...

    C'est sans fin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les filles et les femmes portent une double chaine d'or gris ! Vous avez raison : les féminicides sont toujours cachés derrière d'autres intérêts supérieurs... économiques, politiques, etc.

      Avant toute chose, éradication des féminicides par la Loi & abolition de l'excision féminicide, une fois pour toute ! Cessons de nous laisser dominer comme des bêtes !

      (surtout, si vous avez des sources, des éléments plus précis, n'hésitez pas à les poster) merci d'avance

      Supprimer