jeudi 27 décembre 2012

Nguni, roseaux, mini

 Avant-propos - Définition des féminicides http://susaufeminicides.blogspot.fr/2011/11/feminicides-definis.html
Document de 1931 de la danse des canisses - A visionner sans faute (d'autant que toutes les images modernes semblent censurées) - Réussi à "dégoter" la chasse, dite "danse des roseaux" de 1931 mais avec quelle difficulté ! Un document clair, évident non phallocrite* 
http://www.britishpathe.com/video/pathe-cameramen-are-everywhere/query/dance+swaziland


2013 - Le pagne de perle n'est pas une minijupe. Que cela soit dit. Cela se tient, la jubette* ne va pas aux jeunes vierges (jupe, de l'arabe jubbet, pelisse courte et de dessous) Aux élections, dépôt de candidature éventuel mais sans pantalons mesdemoiselles et mesdames les Siswati -http://www.times.co.sz/news/90100-another-woman-in-pants-stopped-from-nominating.html

Minijupe à l'index ! Remarquez la justesse du propos : l'exhibition de la chair féminine entretiendrait la coutume phallocrate du viol féminicide ?! On connait la rengaine... Dans un pays où le roi donne le bon exemple du droit de cuissage sur toute sujette pubère. Non, les hommes n'y sont pour rien, il ne faut pas les brider les pauvres choux, genoux (ah, je savais bien que la sagesse populaire se nichait parfois très bas), hiboux hou hou hou -polyphonies en prime- 
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/12/24/la-mini-jupe-interdite-au-swaziland_1810021_3212.html


Dans cet ordre d'idée, un inspecteur de police Sebastian Ndeitunga dans « The Namibian » : la minijupe n’est pas « une tenue africaine ». Les traditions iront-elles se nicher dans le long pagne à la cheville ?  "
Namibie : vers une interdiction de la minijupe ?
http://fr.news-republic.com/Web/ArticleWeb.aspx?regionid=2&articleid=6915208

Sachez aussi que le souverain des roseaux a édicté l'abstinence couplée à la virginité des Siswaties pour la lutte contre le sida 
"This can be plainly seen in the King’s 2001 plan asking virgins to remain abstinent before marriage", a-t-il fait ses études au Vatican ? http://blogs.law.harvard.edu/dowbrigade/2005/08/29/lucky-13-swazi-virgin-bride/
Jane Avril (?)
via http://artmight.com/Artists/Toulouse-Lautrec-Henri-De/alone-seule-toulouse-lautrec-1896-1600x1200-id-234618p.html
*A propos des danseuses de french cancan http://www.dutempsdescerisesauxfeuillesmortes.net/textes_divers/french_cancan/french_cancan_personnages.htm
Au Swaziland, on peut aussi admirer la plus vieille mine de fer du monde. Mais pas que cela, vous vous en doutez. Les vierges pomponnées à l'encan ne dansent pas le cancan* mais la "reed dance" de l'"Umhlanga". Elles ne seront pas interdites de minijupe, ni de ceintures virginales aux prochaines cérémonies de chasse. Ouf. Les seins, oui, oui, oui - les cuisses, nan, nan, nan- Si l'on passe outre la vétille de l'hymen des amazones, le naturisme guerrier ukrainien à cuissardes serait bien reçu à Ludzidzini, on le dirait presque inspiré des Zulus ou plutôt des Ngunis. 

Ah, les humoristes de service sont toujours là où on ne les attendait pas : Interdire la minijupe à Mbabané !? Parceque, avec les pantalons taille basse, cela facilite le viol féminicide, quelle panacée pour endiguer les viols féminicides et androcides coutumiers. Au pays des bordels de l'Afrique du Sud, c'est à s'étouffer de rire :(( C'est le pompon (au passage, censé protéger la virginité) - Voilà, nous avons enfin découvert la source historique des "pom pom girls" (;o) attention blague) http://www.afrik.com/article3633.html -

Auraient-il lu les déclarations italiennes du curé Untel ? http://www.rtbf.be/info/societe/detail_italie-un-cure-provoque-le-tolle-en-accusant-les-femmes-de-provoquer-par-leur-tenue?id=7898700

Ou bien d'autres encore car, en matière de féminicides, nous avons toute liberté de choix. Il suffit de piocher dans le bac à sable, même les yeux bandés, venant dans la paume paume http://www.lesnouvellesnews.fr/index.php/cafouillage/66-sexisme-ordinaire/2446-feminicide-cure-italien-fait-scandale

Que les temps de Noël sont donc propices aux "nouilleries"- Il est vrai que déjà faire cohabiter Père et nativité, c'est un peu osé... antithétique- Quelle "pasta" ! De plus, on dirait qu'il y aurait, disons, tirage de couverture à soi, non ? Les femmes porteuses de cadeau reléguées aux oubliettes, assignées au fourneau. Papa a le beau rôle http://www.rue89.com/rue69/2012/12/26/revolution-sortons-la-mere-noel-de-ses-fourneaux-238105

Remarquez si je me téléporte en Inde où les violences féminicides constituent un mode de vie... http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/04/agynie-des-mineures-feminicides.html

Un gang viole une étudiante soignée à Singapour qui va devoir être greffée http://fr.euronews.com/nocomment/2012/12/19/manifestations-en-inde-contre-les-violences-faites-aux-femmes/

Et faire retirer les plaintes... déqualifiant, non (un peu comme chez nous, tiens, cachez donc ces viols féminicides que nous ne saurions voir... ) http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2012/12/27/005-inde-viol-suicide.shtml

Piètre consolation offerte, où sont les valeureux dirigeants qui tempêtent comme si ces pratiques tombaient du ciel ? http://www.slate.fr/lien/66601/sonali-mukherjee-attaque-acide-millions-inde

En tout cas, revenons en Afrique australe où il s'agit des mêmes croyances (le Swaziland n'est nullement monothéiste, comme d'ailleurs toute l'Afrique subsaharienne) qui déciment l'Afrique du Sud

"fâcheuse et persistante croyance populaire voudrait que l’on guérisse du sida en couchant avec une femme vierge, certaines craignent, ainsi exposées à la vue de tous, une recrudescence de viols aux soi-disant vertus curatives.". Il est vrai qu'il s'agit de l'annexe. http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/violences-feminicides-androcides-sud.html 
Et je ne vous ai pas dit non plus que de Manzini à Mbabane (qui est aussi dans le guiness des records au palmarès des morts sur autoroute -piétons-), les casinos et les bordels se succèdent, ledit Royaume du Swaziland maison close historique de l'Afrique du Sud. http://www.afrik.com/article4167.html

Et quelle tristesse, les journalistes (qui sont allés à l'école, si je ne m'abuse et connaissent la règle de l'égalité des sexes ?) qui, lorsqu'il s'agit de parler prostitution et servitudes sexuelles, vont jusqu'à écrire glorieusement les termes de "révolution sexuelle" ! C'est affligeant. Et que de tolérance pour les coutumes toutes en faveur des mêmes 


Violences féminicides à vitesse grand "V" - Au Umbuso we Swatini (Royaume du Swaziland), par semaine, treize cas enregistrés (/1 386 914 hab.), dont 80 pour cent de violences féminicides, et sur enfants, en particulier, les filles. http://www.ipsinternational.org/fr/_note.asp?idnews=5162

Et attendez donc d'apprendre que ce pays qui accuse une mortalité moyenne à moins de 50 ans (!) du fait de la prévalence du sida. Après cela, on veut nous imposer la légalisation de la prostitution en Europe pour faire reculer la contamination ? On serait pas à côté de la plaque, des fois ? Les mêmes grands spécialistes qui ont préconisé la circoncision pour ralentir la contagion, préconisent aujourd'hui la légalisation réglementariste de la coutume patriarcale de servitude sexuelle volontaire ou forcée ? Hallucinant. C'est la suruma, qui est fort bonne et costaude en Afrique australe, notamment au Swaziland ; ils en ont abusé lors du voyage d'étude, nos grands fonctionnaires internationaux ? http://www.rtbf.be/info/le-botswana-veut-circoncire-460000-hommes-pour-combattre-le-sida-106174

La part des choses faite, pourtant personne n'a été viré et ces gens vissés à leur siège continuent à faire la pluie et le beau temps et produire des rapports, comme par exemple, comme quoi il ne faut pas non plus criminaliser les malades informés de leur maladie qui ne prenant aucune précaution et n'informant pas leurs partenaires, contaminent, empoisonnent donc délibérément autrui ! Et c'est encore la faute des femmes (de préférence, les prostituées, entre nous soit dit, mais aussi les épouses, qui portent plainte, retournée contre elles fort souvent car les textes de criminalisation se révèlent totalement inadaptés ou non appliqués dans le pays... Voir à ce sujet l'incohérent rapport et ses dix préconisations ONUSIDA de février dernier.
http://www.slate.fr/story/8205/non-la-circoncision-ne-previent-pas-le-sida

Et les chasses aux vierges, interdites, histoire de promouvoir la dignité et le respect des filles, il n'en serait pas question ? Auguste chasse à la sagaie des soixante mille vierges dans les enclos afin d'alimenter les harems des chefs zulus et du chef en chef Mswati, ils l'ont aussi interdite, ces gourdiflots incohérents ? Oh quelle délicate attention de radio france internationale... elles célèbrent leur virginité... http://www.rfi.fr/afrique/20100916-swaziland-milliers-jeunes-filles-celebrent-leur-virginite

Mais qu'est-ce donc que la virginité, chers amis ? Blague à part, Buffon savait déjà que c'était un abus, une idée fausse, une manoeuvre de phallocrate patriarcal :
"Les hommes jaloux des primautés en tout genre, ont toujours fait grand cas de tout ce qu’ils ont cru pouvoir posséder exclusivement et les premiers ; c’est cette espèce de folie qui a fait un être réel de la virginité des filleshttp://www.buffon.cnrs.fr/citations/citation_read.php?id=8
Parenthèse, treize reines en monarchie absolue...  tous cousins de famille royale, grosso modo http://www.afrik.com/article263.html Le susdit, troisième du nom http://www.rfi.fr/afrique/20100816-scandale-alcove-cour-royale-swaziland

Désolée, impossible de vous trouver les photos de la chasse dans les enclos, comme je l'ai vu dans les années 90 - ou les journalistes ne s'y sont jamais risqué, ou ils cachent pudiquement ce spectacle dégradant- Et je vous assure, lorsque je jouais au billard à l'Ikwezi (oiseau), je n'ai bu goutte, ni fumé, avant d'aller voir le royal rituel. Courant comme des bêtes pourchassées sur les prés du village royal : les hommes choisissent les filles en les visant à la sagaie. J'étais si mal à l'aise que je n'ai jamais osé les filmer.

Je vais chercher dans mes archives, et tenter de vous trouver de jolies photos pour agrémenter ce sujet débilitant mais qui montre, oh combien, le féminisme reste le fer de lance du progrès humain ainsi que la chasse... aux féminicides . En attendant, admirez les gamines exhibées pour trouver mari à leur botte. A moins que ce ne soit le contraire ?... http://www.lemonde.fr/afrique/video/2012/09/03/au-swaziland-defile-de-jeunes-femmes-denudees-devant-le-roi_1755018_3212.html

Christine Gamita, Ph. D., ethnologie

  • Annotation du 10 août 2015 : Vérification prénuptiale de l'hymen...


Pour citer cette ressource, mentionner votre date de consultation sous la forme (consulté le x … 20…) Auteur : Christine Gamita Droits d'auteur : Creative Commons by-nc-sa 3.0 FR
Tout usage toile ou papier hors ce cadre sera passible de poursuites - Reproduction autorisée à condition de citer les liens © Copyright- Toute citation de cet article doit être de contexte, précise, avec date de version, blog "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr le lien exact du document & id. en cas d'usage du logotype montage photographique "Eradication des féminicides - Larmes de sang" CGMD © Christine Gamita Tous droits réservés illimités internationalUnauthorized use and/or duplication of this material without express and written permission from this blog’s author and/or owner is strictly prohibited. Excerpts and links may be used, provided that full and clear credit is given to "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr with appropriate and specific direction to the original content. However, no link is to be reproduced on slanderous motives and/or miscategorization. Therefore, before any use of network Tools such as scoop-it or pinterest & so, the author’s permission is required.
Il est essentiel lors de toute utilisation de cette production ou partie de cette production de préciser la source : le lien et l’auteure de l’article, ponctuation adéquate encadrant la citation -entre guillemets- et dans son contexte, sans distorsion ni manipulation ( article L122-5, du code de la propriété intellectuelle) . La permission formulée et explicite de l’auteure est également exigée. De la même manière, concepts, termes et approches empruntés à l’auteure du blog doivent être mentionnés comme tels- références adéquates.

En vertu du code de la propriété intellectuelle stipulant à l’article L121-1,‘ L’auteur jouit du droit au respect de son nom, de sa qualité et de son oeuvre. Ce droit est attaché à sa personne. Il est perpétuel, inaliénable et imprescriptible.existe aussi dans les langues suivantes : 

2 commentaires:

  1. intéressant mais trop de lien, on ne sait plus ou donner de la tête

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis heureuse et vous remercie de votre intérêt. Cependant, quant aux liens, si je ne donne pas mes références, l'on me dira que ce sont des inventions et que j'exagère.

      D'autre part, je laisse les idées et les photographies à ceux qui les émettent. C'est une règle basique d'honnêteté intellectuelle.

      Et rien n'oblige à suivre le lien- Si je les laisse avec leur chemin entier et que je ne les camoufle pas sous les mots avec chemin relatif, c'est surtout pour pouvoir plus facilement surveiller qu'ils ne sont pas brisés.

      Voilà vous savez tout de la présence de liens de référence dans mon article.

      Supprimer