mercredi 14 juillet 2021

Aux larmes citoyens

'Le 14 juillet marque la fin de tous les esclavages, c'est la fête de toutes les nations." Victor Hugo, 3 juillet 1880*

Avant-propos - ¡Féminicides! http://susaufeminicides.blogspot.fr/2011/11/feminicides-definis.html & Groupe 2011 Pour la reconnaissance des féminicides en droit

1920 - Carte postale sépia de la Seine - La fumée d'un caboteur rejoint les nuages sur fond de lointaine Tour Eiffel,
annotée "La mer d'ici" -Glanée en chine et scannée- 
https://higherpictures.com/exhibitions/yvons-paris/

Je vais vous la faire courte. Et pour la première fois célébrer le civisme en ce jour de Fête nationale. A tout dire, je préfère le 4 août de l'Abolition des Privilèges du clergé et de l'aristocratie mais bon, voilà, en 1880, la députation décida. On s'incline.
"Les républicains convaincus sont favorables pour retenir la date du 14 juillet 1789, la prise de la Bastille. Les républicains modérés, eux, privilégient le jour de la fête de la Fédération, le 14 juillet 1790. Ils choisissent la dernière date. La loi du 6 juillet 1880 adopte le 14 juillet comme jour de fête nationale annuelle. Depuis cette année-là, le 14 juillet est un jour férié.".[1] https://www.ledauphine.com/culture-loisirs/2021/07/14/c-est-arrive-le-14-juillet-1880-la-premiere-fete-nationale

La plus française des violonistes. Happy Bastille Day!! In the style of the great Stephane G 🎻😎🥳#14Juillet2021 #ViveLaFrance #LiberteEgaliteFraternite #Marseillaise 🇫🇷🇫🇷🇫🇷 pic.twitter.com/1d5YulPsVd — ZhangZhang (@ZhangZhangZhang) July 14, 2021

Le civisme ou le versant des devoirs civiques.  https://www.vie-publique.fr/fiches/23892-quest-ce-quun-devoir-civique

  • 2021, année pandémique 
Dubitatif, sceptique, incrédule, critique, on le reste quoi qu'il se passe, comme je le suis, méfiante, mais la balance des risques et des bénéfices a tranché, au vu du nombre de décès d'aïeux et de vulnérables, des covids longs et séquelles des passés à la moulinette de la réanimation. Se vacciner et engager à se vacciner, c'est simplement comprendre que le premier droit, c'est celui à la sécurité et à l'intégrité physique, le même qui sert à refuser la patrimonialisation du corps humain qui n'appartient à personne, son commerce, son servage et son esclavage.

Ce qui est civique et constitue résistance de fond à la maladie, c'est de protéger soi et autrui (même imparfaitement) par l'immunité collective et par conséquence tous vulnérables, ainsi qu'endiguer sursauts épidémiques générés par des mutants permis par la prolifération. On n'atteint pas le nombre maximal de seuil ouvrant à l'immunité collective en chipotant - on fonce.[2]  

En1902, loi de vaccination obligatoire contre "la mort rouge"

"Ce n’est qu’avec la généralisation de la variolisation puis de l’utilisation de la vaccine par Jenner en 1796 que l’on put obtenir le recul de la maladie"
Avec 57 %, sans avoir atteint 80 % escompté de vaccinés (immunité collective ciblée), la politique israélienne vaccinale de masse et accélérée a extirpé le pays de l'épidémie, sans apparition d'un nouveau mutant, même epsilon. L'on peut aisément considérer à voir les images que sa vaccination a libéré sa population, et que si tout le monde l'avait été, comme prévu, delta serait resté ballot comme grosjean.[3] 

La campagne actuelle, précédée de bien d'autres, de faire passer pour de la résistance l'antivaxisme, et le refus de montrer son attestation là où le risque est centuplé, démontre que, à la racine de la propagande, ce sont des darwinistes sociaux qui mènent la cadence, donc l'extrême droite, qui n'a que mépris pour le vulgaire, le peuple. Qui estime normal que les plus faibles disparaissent, que ce serait fait de nature et écologique de leur faire débarrasser le plancher des vaches ?

"En France, certains mouvements religieux et spirituels se sont emparés du thème de la vaccination et participent à l'instauration d'un climat de défiance. Ceux-ci seraient même à l'origine de certaines épidémies. (...) La Fraternité Saint-Pie-X et l'anthroposophie pointées du doigt" Allo Docteurs, Vaccination : des mouvements religieux à l'origine de la méfiance anti-vaccins, 03/05/2018  https://www.francetvinfo.fr/sante/soigner/vaccination-des-mouvements-religieux-a-l-origine-de-la-mefiance-anti-vaccins_2735145.html 

Une société sera protégée au mieux par un vaccin seulement à partir du moment où tous ses membres en seront vaccinés, ou au maximum -compte tenu de ceux qui ne pourraient pas l'être (nouveau nés)- La médecine basée sur des preuves qui vous soigne en réanimation ne fonctionne pas sur des auto-déclaration et des témoignages de suspicion de mauvais effets.

L'opposition aux attestations obligatoires est toute neuve, surtout en l'Espagne -encline aux vaccinations (96 % pour au 10 juillet)-, 
Le carnet obligatoire OMS pour aller vivre dans certains pays n'a nulle part été remis en question ou interdit, tout comme nos 11 vaccinations d'entrée en crèche ou  trois quatre à l'embauche en établissements spécifiques...

Vous avez certainement une explication sur l'absence de réaction, notamment syndicale, à toutes ces attestations sanitaires à présenter obligatoirement qui ne firent nul débat ?

Le bilan est certain, le covid tue plus que les vaccins.

En fait, le refus vaccinal ne serait-il pas qu'une tournure d'esprit qui se refuse à toute prévention, tout en s'imaginant précautionneux, mais exige, par contre, des soins palliatifs, confondant en prime l'indépendance d'esprit avec réfractaire ?

Alors, so predictible, l'incivisme banal se trouve là où on l'attend. 

  • Bref retour sur la Résistance, histoire de rendre justice à celles qui en furent vraiment
Nicole Minet alias de Simone Ségouin (pour les mirauds, fusil MP-40 et shorts) par George Stevens, août 1944 https://www.phenixphotos.fr/combattante-de-la-resistance-francaise/

Plutôt que de lui ravir son nom et son histoire, une brève recherche... et surtout ne tombez pas dans le ridicule de comparer l'incivilité de mise en danger de la vie de ceux fragiles de son entourage personnel ou professionnel (faute professionnelle :), de soi-même et compromission de l'immunité collective (par le refus de vaccination par prétendue précaution) avec la résistance d'alors aux nazis allemands, qui ne sont du tout le fruit de la recherche pointue de scientifiques pour protéger leurs contemporains des maladies :) Au contraire, les hitlériens déterminés à abattre toute résistance à leur politique de mort pangermaniste.
  • Bref retour sur ce que sont les vaccins contre l'actuel virus
Si quelqu'un garde encore quelque réserve ou inquiétude sur le dernier-né révolutionnaire, qui n'a pourtant rien à voir avec une thérapie génique, il faut qu'il sache que nous avons le choix de la technique, classique ou ARN (comme pour la rougeole)... 

Sur les vaccins plus généralement et les prétendues dictatures, tyrannies ou despotismes, outrances fantaisistes. Ce n'est pas être vaccinolâtre, comme bien sur un esprit avisé formé le néologisme logique, que de constater que tant de vies épargnées.

Exemples de choc vaccinatoire sur épidémie de maladies graves (virus, bactéries, coqueluche, influenza, hépatite, polio...)
Diagrammes chopés sur La théière cosmique

S'il n'y avait pas eu le "despotisme" sanitaire, nous ne serions pas arrivés à plus de 80 ans d'espérance de vie mais restés coincés beaucoup plus bas. Eloquents graphiques d'écrasement de la polio, rougeole, diphtérie, coqueluche, etc. grâce aux vaccins d'alors beaucoup moins surs, beaucoup moins testés, avec plus nombre d'effets secondaires, même pas suivis. Nous vous conseillons de vous informer chez French virologist de La théière cosmique répondant à tous les alibis antivax.[4] https://theierecosmique.com/2015/09/28/trad-les-courbes-qui-revelent-tout-sur-lefficacite-des-vaccins/

A croire que certains souhaiteraient le retour des poumons d'acier, révolus grâce à la vaccination ?! Si seulement, le vaccin avait était trouvé plus vite et obligatoire plus rapidement, et partout...

''À propos de la polio La polio est un virus paralysant et parfois mortel qui a été pratiquement éliminé dans le monde développé. Maladie hautement infectieuse, la polio attaque le système nerveux et peut entraîner la paralysie, l'invalidité et même la mort. Les symptômes – douleur et faiblesse, fatigue et perte musculaire – peuvent survenir à tout moment de 15 à 50 ans après la maladie initiale. L'une des percées majeures a été l'invention du poumon de fer, une machine enveloppant le corps qui remplit les poumons d'air en faisant monter la poitrine. Avant son invention, les enfants atteints de polio mouraient fréquemment. Grâce à un programme de vaccination dans les années 1960, la polio a été éradiquée, même si elle reste un problème au Nigeria, en Afghanistan et au Pakistan.''
Ventilateur multi-personnes des années 1950.

  • Déclaration de suspicion d'effets secondaires indésirables serait d'ailleurs la seule bonne formulation complète. Un mot manque qui forme la brèche où s'engouffre de mauvais plaisants qui savent bien que le titre de "Déclaration d'effets secondaires" -listé tout ce qui pourrait peut être survenir mais sans avoir d'enquête sur chaque déclaration pour certitude causale permet d'éclairer l'acheteur et parer à toutes éventualités par le laboratoire vendeur qui se dégage ainsi de responsabilité- va être lu au premier degré par certains que cela va rendre... suspicieux. 

Le peuple souffrant, trop heureux de pouvoir espérer, tendait le bras et appelait la seringue. A part quelques factieux toujours en embuscade, les inévitables, les incontournables, les sorciers, les guérisseurs, qui la trouvent saumâtre que la science avance en rouleau-compresseur les écrasant, sans le même vouloir...

Comme si certains de nos contemporains rêvaient de spencerisme (rien à voir avec le darwinisme), où les plus faibles passaient à la casserole à la première grippe, les nourrissons à la première infection, les parturientes à la première éclampsie, et le syphilitique chaude-pisseux se retrouvait avec une seringue de mercure en verge. 

"Cette forme de darwinisme social individualiste de type spencérien reçut son appellation en France en 1880"[5]  https://www.cairn.info/revue-revue-d-histoire-de-la-shoah-2005-2-page-143.htm
Qu'il soit au nom de la liberté consumériste de choix ou de celle de son propre corps patrimonialisé qui s'appartient et vaut mieux que la santé d'autrui, il ne devrait pas être plus concevable pour un libéral (liberté qui ne nuit pas à autrui -art. 4) que pour un républicain (bien commun), un patriote ou un nationaliste (au sens noble)... 
  • Atroce tyrannie de la gratuité à la française
Eric Ivars
https://www.2dgalleries.com/art/du-fric-du-pognon-de-l-oseille-145807

Parlons pognon, oseille, caillasse, flouze, pépètes, grisbi, fric ! - Tests, vaccins, chômage partiel, prêt, crédit, tout à l'oeil (1867, à crédit) Quelle population a été plus aidée et soutenue ? 

Coûteux incivisme spencérien ou comment se faire du mal à soi-même - Les peuples ont mis des milliards et leurs efforts considérables en recherche scientifique aboutie pour tendre à l'immunité collective active (y compris l'immunité grégaire passive) qui s'atteint uniquement par le maximum vaccinal. C'est comme jeter votre argent dans le caniveau... Grâce à la veine spencérienne, des plus vulnérables que vous n'auriez pas à protéger, jointés à quelques motifs fallacieux de vaccins prétendus dangereux à tort , ou plutôt exagérément et sans preuve, ou faussement dits en phase expérimentale, le freinage incivique mettra en danger non pas quelques malades mais surtout les hôpitaux, le système de santé, par conséquent tous, et un peu plus les fragiles qu'il vous sied de piétiner ainsi que vous même finalement... L'intérêt personnel, ou son illusion, n'est pas liberté. 

Cela fait beaucoup de dégâts et de sacrifiés pour juste essayer de déboulonner un régime...
Certes, certains tireront lâchement leur épingle du jeu, ne mettant pas en grand danger les individus à forte immunité qui, comme moi, n'ont rien ressenti mais qui, par acquit de conscience, vont faire un rappel pour ne surtout pas risquer de faire vecteur de contagion. 

 - Cui bono et intérêts personnels -

Ceux-là brandissant leur intérêt personnel qui serait parait-il définition de liberté (lol) ne font donc cas, en fait, que d'un sentiment, d'une impression. Même personnel, ne pas se vacciner n'est, ce n'est pas leur intérêt. Croire y gagner...

Ce qui serait acceptable à la rigueur s'il y avait réel intérêt personnel, ne l'est plus lorsqu'il s'agit d'une illusion, d'une croyance...

 Ce qui nous mène à la question : Qui profiterait financièrement du chaos vaccinal ? 

a) - Politiquement, on le sait déjà

b) - Aux laboratoires qui auraient beau jeu de vendre un nouveau vaccin pour nouveau variant à l'automne devant une flambée ?

Quoique, cela ne rapporte pas, ce que certains s'imaginent... Le labcomplot mort-né - Production vaccinale loin du pactole pour les labos, 5 %, et R&D dispendieuse non amortie sur des années https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/chimie-pharmacie/zoom-le-covid-19-bouscule-t-il-le-marche-pharmaceutique-mondial-876839.html

c) - Au patrons court-termistes de métiers qui bénéficient du 100 % ?
"secteurs de l'hôtellerie, restauration, cafés, tourisme, événementiel, ... d'une prise en charge à 100% de l'indemnité d'activité partielle"[6]   https://www.economie.gouv.fr/covid19-soutien-entreprises/mesures-soutien-secteurs-restauration-tourisme-culture-sport 
  • Aux alibis
Ayant largement constaté ce qu'est la misère sanitaire sur d'autres continents, j'estime que le mépris vaccinal, qui n'a rien à voir avec la liberté, est une véritable insulte au reste du monde démuni, et, à tous les scientifiques qui ont construit notre nouveau monde où l'espérance de vie dépasse les 80 ans. Mépris de la science (mais pourquoi envoyez vous donc vos gosses faire des études, ingénieurs, laborantins, chercheurs, système qualité de production de haut niveau, fondé sur un principe de précaution drastique avec des contrôles pointilleux ?) et manque total de confiance dans ses compatriotes scientifiques. Heureusement, que vous n'avez pas fait les mêmes histoires pour les vaccinations obligatoires, on en serait encore à limite d'espérance à 60... Ce n'est pas le premier virus pour lequel on crée un vaccin qui évite mortalité et graves séquelles, alors pourquoi tant de rejet ?

C'est simple, la vaccination protège l'ensemble, si tout le monde se vaccine. Arrêtez d'inventer des prétextes parce que vous avez peur des piqûres. A moins que vous soyez juste perméables à de séduisantes mais douteuses propagandes...
Ne pas voir la différence entre protéger de la mort et mener à la mort, cette inadaptation, pour certains, sera fatale puisque ce sont les non vaccinés qui vont se retrouver entubés ou à la morgue... Vous ne vous aimez pas assez pour voir le danger ?
Soyons sérieux, en terme de risques, entre une piqûre de rien du tout et une réa, vous ne voyez pas le risque mineur ? Qui n'a pas de doutes et d'inquiétudes ? Il reste à peser et non pas s'ancrer à contre-courant. Qui compte le nombre de succès sanitaire face aux scandales, forcément inacceptables ?

Légalité et l'égalité - En effet, il y a discrimination, la vaccination gratuite (ça, c'est l'égalité !) devrait être obligatoire pour tous, comme les onze déjà existantes (pas de vaccins, pas de crèche), pas de carnet de vaccinations OMS obligatoire, pas de circulation...

Laisser nos hôpitaux et leurs personnels au bord du gouffre et la sécu avec, et imaginer que ce serait normal que les fragiles et des vieux meurent ou restent marqués à vie, juste par le caprice d'achmophobes, bélénophobes et trypanophobes (10 % ?) qui s'ignorent, oui, ça me défrise. Quant à ceux qui s'avisent de me donner des ordres ou même de m'injurier, j'ai envie d'être bien plus désobligeante, que d'être franche et de leur dire leur fait qui reste de leur conseiller de repartir à l'école des sciences, prendre des cours d'instruction civique et d'altruisme bienveillant. 100 000 euros a minima le mois de réa... Ce qui s'appelle faire payer ses errements par la santé publique pourtant honnie ? https://pitiesalpetriere.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/58/files/2019/03/Affiche-tarifs-mars2019-2.pdf

  • Deux mystères, c'est pas du gâteau
Gâteau mystère

Comment les propagandistes arrivent à faire croire que

- l'immunité collective rendue possible par la vaccination n est pas l'unique solution pour être libérés de la prison de la pandémie ?

- se faire délibérément vecteur de contagion pour ses proches et devenir malade grave est sa liberté et le bon choix ?

Selon les scientifiques modélisateurs de l'Institut Pasteur, la personne non vaccinée aurait douze fois plus de chances de contaminer son entourage (vulnérable non vacciné) et le virus attrapé, trois fois plus de finir en réa ou covid long.[7]  https://hal-pasteur.archives-ouvertes.fr/pasteur-03272638

On voit là à l'oeuvre l'inversion logique de l'anomie qui s'est travestie en libéralisme. Tout de passe-passe classique de la tyrannie. 

Je vous souhaite un bon système immunitaire qui vous épargnera la forme grave, pour ceux toujours pas vaccinés, ainsi qu'à vos proches en danger. 

Quant à moi, il est en acier, merci, je suis une asymptomatique. Je ne milite donc pas pour ma protection mais pour celle des fragiles qui s'ignorent.

En fait, malades longs et avec séquelles, voire familles des défunts, devraient attaquer pour mise en danger d'autrui l'antivax déclaré, activiste qui parade sur les réseaux, parfois une élue oO, et entraîne la courroie de transmission qui va freiner les personnes indécises ou mal orientées par des punchlines et articles malhonnêtes.

Les Préfets ne devraient-ils pas aussi tancer d'importance les meneurs (parfois vaccinés) mettant en danger d'exciter la foule contre le certificat de vaccination obligatoire, qui freinent délibérément l'acquisition nationale de l'immunité collective, et parfois même pour outrage... 

"la loi française conserve des articles sanctionnant les injures et la diffamation. Reste aussi l'article 222 du Code pénal qui condamne l'outrage aux magistrats et qui a, parfois, été utilisé pour protéger le président. Il existe donc des dispositions qui suppléent l'article 26 de la loi de 1881" https://www.lepoint.fr/politique/peut-on-insulter-impunement-le-president-de-la-republique-21-12-2019-2354368_20.php

Certains fonctionnaires universitaires, d'autres hospitaliers, cyberactifs sans aucun respect du devoir de réserve... 

Cité par Jean-Paul Richuier, L'épidémie de conarovirus sur Youtube et les réseaux sociaux : à propos d'un cas? Blog : Pour un monde un peu moins pire, 25 avril 2020
  • "Plus la circulation (du virus, ndlr) est importante, plus vous laissez d'opportunités au virus de trouver des solutions face à un problème tel que la vaccination ou l'immunité", abonde l'épidémiologiste Pascal Crepey, estimant qu'il fallait laisser au virus "le moins de temps" possible."[8]  https://www.nicematin.com/faits-de-societe/des-vaccins-a-lorigine-des-variants-ces-fake-news-qui-fleurissent-sur-la-complosphere-663541Tic-tac-tic-tac - Plus l'antivaxisme (quelque soit la nuance empruntée "pas pour le autres vaccins" par ex.) ralentit le processus vaccinal, plus le risque grandit que le virus emprunte une nouvelle tactique et réussisse stratégie de parade de survie, mortelle pour nous par le nombre de duplication... 

Banal incivisme et prise de risque inconsidéré, d'autant plus venant de personnels soignants -s'effarouchant subitement après combien de vaccinations obligatoires, et son petit carnet de vaccinations en poche (en soi un passe port sanitaire :), d'ailleurs le 8 avril courant admis par la Cour Européenne des Droits de l'Homme leur caractère démocratique ?[9]

Civisme dont il est bien naturel de parler un jour de Fête nationale - Bonne fête :)

Je ne perdrai pas ici mon temps à évoquer les odieuses comparaisons que font certains indécents qui ne savent pas faire différence entre  symbole qui mène à la mort et symbole qui mène à la vie... Cela montre juste qui leur a soufflé de se mobiliser pour cette fausse cause)

Je ne vous dirai donc pas ce que je pense de votre "liberté de contaminer" à laquelle certains s'accrochent en se trompant de branche.

Je ris aux larmes de l'illogique position de l'antivaxinisme* car déjà beaucoup en sont morts ou endoloris et affaiblis.

Etre citoyen, c'est se vacciner, en faisant confiance à ses compatriotes scientifiques.

La liberté, c'est les vaccins !
Ou plutôt qu'ils nous permettent d'atteindre l'immunité collective nécessaire. Finissons en trinquant à la liberté dans la santé, comme il se doit :) Million de rendez vous en un jour, ça se fête un tel succès.

Interdits de mojito
Trouvé chez https://www.facebook.com/zkurian1

A ce jour, pendant que l'Indonésie la moins vacciné (5,5 %) monte en flèche en cas et décès, les pays les plus vaccinés (dont Israël) n'ont pas encore atteint le seuil d'immunité qui protègerait tous. Ce dernier compte une survenue de cas graves (soixantaine) de double mutant delta qui prouve l'effet délère du ralentissement de sa campagne vaccinale. Toujours pas d'epsilon non plus à Palau.

Facile, tu mets ton QR dans le TAC (TousAntiCovid) et c'est fini 🙂 Combien de pays voudrait avoir ces facilités gratuites... ? Et risquer 30 000 pour faux et usages de faux et diffusion de fausses nouvelles infodémiques* contre des vaccins gratuits, vraiment ahurissant... 
  • Intox sanitaires destructrice du monde syndical ?
Ce civisme qui semble ne pas appartenir, avec la méthode scientifique, à la formation professionnelle de certains fonctionnaires universitaires et hospitaliers qui se répandent en intox sur les ondes, éclipsant les scientifiques ? Quand des sentiments politiques submergent les principes, au risque certain de maladies nosocomiales dans les établissements de santé... Soignants peu soigneux. J'aurais aimé user du terme infaux, archaïsme qui fait jeu de mot, mais je me tâte et fuirai la mauvaise cuisine qu'il m'évoque du Viandox -son sens était à l'opposé et générerait plus de confusion que de compréhension, "hommes véridiques", antonyme des "faulx"- Années 70, la mode du fonctionnaire rétif à la prophylaxie n'était pas encore née et lorsque j'ai voulu faire mon stage d'infirmière psychiatrique à Privas, personne ne remettait en cause la vaccination professionnelle obligatoire... 

La défiance vaccinale syndicale serait un virage historique unique et malheureux, qui nierait la sécurité et la santé au travail des personnels et qui se berce de l'illusion que les coûts juridiques de plaintes de patients attaquant pour covid nosocomial ne seraient pas imputées aux salariés refubsant la vaccination ? Agité le drapeau de la lutte des classes au risque de la sécurité. Sans santé, ni liberté, ni égalité...
"Une étude du droit positif permet de mettre en valeur la prégnance de l’exigence de protection de l’intégrité physique des personnes (A) en même temps que le faible recours au registre des droits fondamentaux pour en assurer la garantie (B).http://www.revuedlf.com/droit-fondamentaux/existe-t-il-un-droit-fondamental-a-la-securite/
Se révolter contre un carnet de vaccination ça a de la gueule -c'est Louise Michel qui serait joisse !- Une fois que l'on est vacciné, les autorités peuvent en demander vérification, cela s'appelle attestation et carnet de vaccination sinon pourquoi en établir une si c'était pour la garder secrète ? - Et l'Etat délègue son autorité à qui il veut. Soyons clairs et nous serons compris !
  • Honte aux dugongs - Les différences vaccinales ne sont pas question de moyens financiers mais de responsabilité des sirènes antivaxantipass de monter le bourrichon à l'inverse de ce qui devrait être du bien collectif... juste pour déstabiliser le régime.
En plus que temporaire comme toute vaccination perdurant tant que l'épidémie menace et tue, l'on doit mettre cette gabegie et de garder le masque, et le reste, à ceux qui empêchent d'atteindre l'immunité collective au plus vite. On ne vous remercie pas. 5 % de grains de sable hargneux qui enquiquinent toute la nation avec leur complotisme.... 

Le temps des serments est révolu - Il ne suffit plus désormais en grand seigneur à loyale parole de jeter un croix-de-fer-croix-de-bois-si-je-mens-je-vais-en-enfer pour être cru et à cheval sur la loi...

Comment contrôler que vous ne représentez que risque minime pour autrui, si vous refusez de présenter votre attestation numérique de vaccination ? Dites-nous, dites-le nous. Prendre toute déclaration pour argent comptant n'est pas possible maintenant que nous sommes loin du moyen-âge. 
  • Sincèrement, je serais pour l'obligation vaccinale générale
Jusqu'ici les vaccinations professionnelles obligatoires ne posaient aucun souci à l'embauche.

Cependant, imaginons, alors qu'une simple vérification d'attestation vaccinale soulève un tollé moraliste ce que déclencherait une obligation générale...

Plus le temps d'être indécis non plus avec la vélocité delta, les décès des vulnérables, les séquelles et les covids longs et le galop des mutants.

La balance des risques a sonné la fin de la récré. 

Moi aussi, je tiens à mes libertés et je n'en brade aucune, ni celles d'autrui et pour cela mieux vaut qu'ils restent vivants et en bonne forme.

Seule tendre à l'immunité collective qui puisse mieux protéger ceux qui ne peuvent pas être vaccinés et ceux fragiles, qui le sont mais jamais protégés à 100 % du virus - Sa circulation et prolifération reste risque de variants supplémentaires s'adaptant pour mieux percer - Pour cela, il faut l'atteindre au plus vite en vaccinant vite maximum de personnes...

Pourquoi empêcher la mise en oeuvre de ce processus facile à exécuter et connu de longue date ? Qu'est-ce qu'il y aurait de légitime à gêner la bonne manoeuvre . Là, sont les seules questions qui vaillent !

Christine Gamita, Ph. D. Ethnologie
  • Post-scriptum
Ce qui vaut bien d'essuyer quelques lazzis. Le but principal d'être un maximum pour atteindre en exprès l'immunité collective, ajoutée aux autres mesures, dont curatives ; tout cela protégeant tous et, en particulier, les faibles immunités. 

Je précise donc que je reste immensément reconnaissante aux milliers de scientifiques, administratifs, fonctionnaires, l'Etat et son devoir d'avoir permis une recherche scientifique avec une assurance qualité comme jamais pour la mise au point accélérée de la porte de sortie majeure de la crise sanitaire. Même s'il n'est pas de bon augure de nos jours de penser que l'Etat-nation protège tous ses membres. 

Mes posts disent que le principe du passeport sanitaire obligatoire, restreignant tout mouvement du non vacciné, de longue date existe, que le recul et la toxicité des cinq vaccins scrutés (EMA-UE) n'est pas pertinente en l'occurrence, y compris de la balance des risques et de notre bénéfice de dépasser le seuil d'immunité collective pour stopper définitivement cette pandémie mortelle.

Ce tableau de 1903, étonnante et belle métaphore polysémique, décrit bien ce que m'inspirent les RN et alliés (bien soutenus par les medias phobocratiques*) qui me traitent de lâche, d'ordure, masquent mes commentaires ou bien signalent pour spam afin de censurer mes propos.
  • Notes
* Victor Hugo cité en https://www.lyoncapitale.fr/actualite/14-juillet-a-lyon-prise-de-la-bastille-fete-de-la-federation-que-celebre-t-on-exactement/e

[1] Liberté - Egalité - qu'est-ce que les gars du XVIIIe parlaient bien.

La liberté ne se peut exercer que lorsque l'on est gardé en bonne santé. C'est le droit à la sécurité qui prévaut sur toutes.
Art. 4. - La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi. 
https://www.legifrance.gouv.fr/contenu/menu/droit-national-en-vigueur/constitution/declaration-des-droits-de-l-homme-et-du-citoyen-de-1789

La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui, 26 août 1789

[2] La liberté est à portée grâce au ralentissement de prolifération par les vaccins. 

Parler d'immunité collective exige de parler vaccin et ses effets attendus dans le cas où tout le monde est vacciné.

Protection individuelle -
 
Effectivité indéniable d'un vaccin - Concordance de la réalité aux tests
"Dans une étude publiée en avril 2021 dans le New England Journal of Medicine, comparant deux groupes de 600 000 personnes (l’un vacciné, l’autre non), des chercheurs israéliens ont confirmé la réduction du risque relatif de 95% environ après deux doses avec le vaccin Pfizer. Deux à trois semaines après la première dose, le risque de contracter une infection symptomatique diminue de 57 %.
D’autres données recueillies au Qatar viennent d’être publiées, elles aussi dans le New England Journal of Medicine, avec le même vaccin. L’efficacité en conditions réelles contre le variant B1.1.7 – le plus répandu au Québec –, était de 89,5% deux semaines ou plus après la seconde dose. Contre le variant répandu en Afrique du Sud (B.1.351), l’efficacité était de 75%. L’efficacité contre les infections graves ou fatales était très élevée, atteignant 97,4%. On est donc très proche de ce qui a été observé lors des essais cliniques." https://www.quebecscience.qc.ca/sante/vaccines-pas-proteges-95/
Immunité collective de la vaccination, seule garantie de victoire -40 % de vaccinés + 10 % immunes en France, encore maigre et lent, un programme d'accélération était non seulement utile mais... obligatoire. N. B. - J'utilise

- "grégaire" pour l'immunité de groupe acquise par contagion, dit naturelle
- "collective" pour celle suscitée artificiellement par vaccination, dit artificielle

On sait qu'elle sera probablement toujours incomplète mais marcher vers elle est un bel outil comme le prouve l'arrêt épidémique israélien avec seulement environ 57 % de vaccinés, alors que l'on attend d'atteindre 80 %

"Quel est l'intérêt de l'immunité collective ? L'acquisition d'une immunité collective a un double objectif : stopper la propagation de maladies contagieuses et mortelles et protéger les plus fragiles qui ne peuvent être vaccinés contre celles-ci : 

  • les nouveau-nés trop jeunes pour être vaccinés,
  • les personnes qui ne peuvent pas se faire vacciner pour des raisons médicales (immunodéficience, greffes d'organes, traitements contre le cancer, réactions allergiques),
  • les personnes dont le système immunitaire est affaibli, comme les personnes âgées. 

Quel seuil atteindre pour arrêter l'épidémie ? "Le pourcentage de personnes qui doivent posséder des anticorps pour parvenir à l'immunité collective contre une maladie donnée dépend de chaque maladie", rappelle l'OMS le 15 octobre. Par exemple, l'immunité collective contre la rougeole est obtenue quand environ 95 % d'une ‎population est vaccinée. Les 5 % restants sont protégés du fait que la rougeole ne se propagera pas ‎parmi les personnes vaccinées."

Vaccination Hépatite B - Un exemple parlant étant l'hépatite B démontrant sans plus de doute possible que l'immunité grégaire met trop longtemps à s'établir avec combien de victimes mais surtout que l'immunité collective, seule, soigne des rechutes pandémiques*... . 
"Des épidémies virales peuvent s’éteindre spontanément quand la proportion des personnes immunisées devient significative, mais elles ne préviennent pas les résurgences ultérieures : l’hépatite A est une maladie qui se transmet à partir de selles contaminées. Elle est peu souvent asymptomatique avant 6 ans et immunise durablement les personnes infectées. Dans les années 1980, cette hépatite offrait un modèle d’immunité collective entretenue sans l’aide d’un vaccin. Des épidémies se déroulaient chaque année avec la même séquence. Des cas apparaissaient en septembre, chez les jeunes enfants d’origine maghrébine qui avaient passé leurs vacances en Afrique du Nord. Ils étaient suivis, un mois plus tard, de cas chez leurs condisciples qui n’avaient pas fait ce voyage. Les premiers cas chez les adultes survenaient vers la fin du mois de novembre et disparaissaient progressivement au début de l’année suivante. Au début des années 1990, en France, à 20 ans, la presque totalité des personnes d’origine maghrébine était immunisée contre l’hépatite A et il en était de même pour la moitié des français de souche. En l’absence de vaccination, l’immunisation collective n’était pas suffisante pour prévenir le retour des épidémies annuelles. La raréfaction de ces voyages estivaux pendant 10 ans, après la survenue d’une guerre civile en Algérie à partir de 1991 a fait disparaître ces épidémies et transformé son épidémiologie. La population adulte est maintenant très exposée avec une prévalence d’anticorps qui étaient tombée à 0,86/106 chez les donneurs de sang pour remonter à 4,42 en 2017 dans un contexte d’épisodes épidémiques chez les MSM" Philippe Chossegros, Confinement ou immunité collective : leçons tirées de 40 ans de pratique en hépatologie [Containement or herd immunity: Lessons learned from 40 years of practice in hepatology]. La Presse Médicale Formation. 2020;1(3):318-319. 2020.07.002 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7345383/
[3] Libertés individuelles, droits fondamentaux - L'élément de langage RN qui a contaminé des mous du centre qui serait de l'abjection de l'attaque aux libertés individuelles par la vaccination et son "cobayage", est si faiblard qu'il a du être rafistolé par une prétendue inefficacité et danger du vaccin, immunité collective impossible.

La liberté octroyée par la marche vers l'immunité collective (naturelle augmentée par artificielle) n'est plus à prouver par l'exceptionnel exemple d'Israël prenant le taureau aux cornes qui a magistralement jugulé son épidémie (avec un seul type de vaccin classique), et l'on ne connait pas, à ce jour, de "mutant israélien", comme au contraire Angleterre (alpha), Brésil (bêta), Inde (delta) collectionnent. Ce qui dit bien que virus s'ébattant sans contrainte mute. 
"L’expérience israélienne indique par ailleurs que le vaccin permet de combattre les formes graves du variant Delta, en prévenant 93% des hospitalisations, selon les chiffres avancés début juillet par le comité israélien de suivi de la pandémie. Alors que l’Etat hébreu compte plus de 4000 cas actifs, seules 44 malades sont dans un état grave et 12, sous ventilateurs, «des personnes âgées qui présentaient déjà des pathologies importantes», relève Nadav Davidovitch."
"Quelque 60% des nouveaux malades sont des enfants qui n’ont pas été immunisés. Ensuite, le vaccin ne protège au mieux qu’à 95%, ce qui signifie qu’une personne vaccinée sur vingt peut attraper le coronavirus», explique à Tel-Aviv l’épidémiologiste Nadav Davidovitch, un des conseillers du gouvernement israélien sur la pandémie."
"Or plus un virus est contagieux, plus le nombre de personnes vaccinées doit être important pour atteindre l’immunité collective. «Au cours des deux dernières semaines, 200 000 personnes ont été immunisées. Plus d’un million d’Israéliens doivent encore recevoir une injection. Si un certain nombre se décide, on peut y arriver», affirmait dans une interview au quotidien Jerusalem Post Eran Segal, biologiste computationnel à l’Institut Weizmann pour la science et conseiller du gouvernement.
Moins performant face au variant Delta, par rapport aux formes précédentes du coronavirus – il réduit les infections par cette souche de 64%, contre 94% avec le variant Alpha – le vaccin permet tout de même de freiner significativement l’épidémie. Ainsi en Israël, 429 personnes ont été infectées quotidiennement en juillet par le variant Delta; elles étaient 5724 par jour à tomber malade en janvier, lorsque la campagne de vaccination venait de commencer."  https://www.letemps.ch/sciences/israel-vaccin-preuves-face-variant-delta
Autres extrapolations biaisées - "Vous êtes des cobayes", vils moutons... - Les énarques qui font prendre les autorisations conditionnelles européennes (EMA) pour une phase expérimentale, 3 de tests font dans une logique tordue, ces vaccins n'ont jamais été autant testés, comme vérifié plus bas, et aucun de ceux distribué ne s'y trouve encore.

4/5 vaccins (phase 3 "placebo" validée) admis en France / UE par AME EMA parmi les 20 approuvés dans le monde
Suivi UNICEF de la production vaccinale mondiale 
https://www.unicef.org/supply/covid-19-vaccine-market-dashboard

Il est donc d'autant plus curieux que des partis d'extrêmes connus pour leur absence de démocratie interne se fassent apôtres de liberté -qui serait celle de contaminer soi-même et autrui- surenchérissant que l'immunité collective n'existerait pas pour les virus et surtout pour ce coronavirus, et que la thèse de la généticienne et théoricienne des amourons (un rapport de cas d'un covid-19 de novembre 2020 serait preuve irréfutable de base) ferait même de la vaccination un danger créateur de mutation. Ce que réfuté vigoureusement par les scientifiques. Voici donc Israël et sa seringue n'a pas son mutant provoqué par ARN messager puisque tous surgis avant vaccins :


- Paolo Bosetti, Cécile Tran Kiem, Alessio Andronico, Vittoria Colizza, Yazdan Yazdanpanah, Arnaud Fontanet, Daniel Benamouzig, Simon Cauchemez Epidemiology and control of SARS-CoV-2 epidemics in partially vaccinated populations: a modeling study applied to France, HAL Pasteur (2021) https://modelisation-covid19.pasteur.fr/evaluate-control-measures/impact-partially-vaccinated-population/

- Daniel Becquemont, « Darwinisme social et eugénisme anglo-saxons », Revue d’Histoire de la Shoah, 2005/2 (N° 183), p. 143-158 https://www.cairn.info/revue-revue-d-histoire-de-la-shoah-2005-2-page-143.htm

- "Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela a fonctionné. Les sites de réservations de créneaux de vaccination ont connu un afflux record de demande. Guillaume Rozier, créateur du site Covid Tracker et Vitemadose indique dans un tweet que « plus de 3,4 millions de recherches de RDV de vaccination ont été réalisées, 1,1 million de prise de RDV ont été initiées sur l’une des 7 plateformes ».
Un raz de marée de connexions simultanées
Doctolib, la plus importante des ces plateformes, a précisé via son PDG sur RMC « il y a eu 7,5 millions de connexions en quelques minutes ». " 
https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-pass-sanitaire-doctolib-deborde-par-les-rendez-vous-83600.html

[9] https://www.francetvinfo.fr/sante/vaccins/la-cour-europeenne-des-droits-de-l-homme-juge-que-la-vaccination-obligatoire-est-necessaire-dans-une-societe-democratique_4364245.html

- Pass sanitaire = Passeport sanitaire national, ou international, de vaccinations en vigueur - J'avais zappé qu'il faut que je fouille pour retrouver mon vieux carnet et le mettre à jour pour me libérer des frontières hermétiques dans le cas de son absence...

Actuelles vaccinations obligatoires pour des professionnels du domaine d'activité de la santé, qui sauvegardent les droits des malades. Les Covid-19 ne sont qu'un de plus. https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2366

Pour les distraits comme moi qui ne savent jamais les rappels et pour les journaux qui font chorus d'obligation vaccinale française comme si cela était nouveau, nous conseillons de vérifier les sites officiels, tableau à mettre à jour de l'obligation vaccinale contre COVID-19.

"Les vaccinations obligatoires sont les suivantes : diphtérie, tétanos et poliomyélite (DTP).
Et pour les résidents de Guyane, la fièvre jaune, à partir de 1 an. Les personnes titulaires de l'autorité parentale doivent veiller au respect de cette obligation.
Les vaccinations recommandées concernent :
les maladies telles que la tuberculose, la coqueluche, la rubéole, la rougeole, et les oreillons, la varicelle, la grippe, l'hépatite B, le zona,
les infections invasives à haemophilus influenzae de type B, à pneumocoque, à méningocoque C,
les infections à papillomavirus humains.
La vaccination contre la tuberculose, la DTP, l'hépatite B, la typhoïde est obligatoire dans les milieux professionnels où les travailleurs peuvent être exposés à certains microbes. Par exemple, le secteur médico-social."
  • Divers alibis des propagandistes antivax : "Pas de recul", "Pas testés", etc.
"C'est vrai : ils ont été BEAUCOUP plus testés que la plupart des vaccins."
https://www.facebook.com/HERVERIFIE/posts/128343585953705

Soulée par les gnagna sur expérimental pas de recul gnagna thérapie génique - ALORS que tout disparait de l'organisme dans la journée.... va modifier rien du tout à long ni à court terme et déjà le cas du ROR et fièvre jaune :
"Autrement dit, _la version à ARN messager est beaucoup plus pure et plus sûre que les vaccins à ARN produits de façon naturelle, que vous avez eus précédemment" Steve Pascolo, chercheur à l'université de Zurich
https://www.franceinter.fr/societe/vaccins-utiliser-l-arn-messager-n-est-pas-nouveau-c-est-savoir-le-fabriquer-qui-est-nouveau

de g. - The French Virologist🐹Le cobaye n’est peut être pas celui que l’on croit
de dr. - "Historiquement, il n'existe pas de vaccins dont les effets secondaires sont apparus des années plus tard !"
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=274543170768336&id=187391742816813

  • Rappel le 20 juillet 2021
Aucune décharge de signée lors de mon rappel par AZ en pharmacie - Certains voudraient voir dans le questionnaire de santé, à la ligne de l'approbation du choix entre les quatre vaccins possibles (sous AME conditionnelle EMA) une décharge de responsabilité ?

Alors que de toute façon l'ONIAM, Office National d’Indemnisation des Accidents Médicaux, des Affections Iatrogènes et des Infections Nosocomiales, prendrait en charge un accident.
 https://www.oniam.fr/
  • Embrouillamini en abyme - MAJ d'août  
Sortie Jardin des Tuileries -escalier mécanique- Carroussel du Louvre
"On est juste contre le passe mais on est vacciné, voire pour la vaccination obligatoire." OO
    Traduc' Je veux rester soupçonnable de propager le virus et favoriser des apparitions de variants. 
    Je ne veux pas que l'on sache que je suis vacciné pour me protéger moi et les autres et que je participe à l'effort collectif de santé publique d'atteindre l'immunité collective, qui seule freine les aggravations des vulnérables et des invaccinables (ex. nouveaux nés) ainsi que la surcharge des services de santé et du covid nosocomial, épargnant patients et personnels. 

    Petite remarque sur le refus syndical de vaccination en établissements spécifiques - Un peu ballot de refuser le quatrième vaccin obligatoire, alors qu'ayant du présenter une attestation obligatoire DTP, et autres selon contexte géographique et historique, à l'embauche ? 
    • Vaccinations professionnelles obligatoires - Risques biologiques au travail -
    Impossible de comprendre le sens de se faire vacciner mais de refuser d'en attester - faire établir une attestation mais la garder secrète ? Quant à la "dictature", elle dure depuis que l'on a eu le grand bonheur de découvrir le phénomène vaccinal qui a participé à éviter de pleurer six gosses sur dix naissances et doubler l'espérance de vie -
    "3.2. Les effets mécaniques de la baisse de la couverture vaccinale
    En 1900, l’espérance de vie en France variait autour de 45 ans. En 2016 elle était montée au niveau inégalé de 79,4 ans pour les hommes et de 85,4 ans pour les femmes. Les vaccins ne sont pas les seuls responsables de cette augmentation spectaculaire de l’espérance de vie, mais ils y ont grandement participé.
    Le recul de la vaccination induit mécaniquement comme un jeu de balancier le retour de la coqueluche, la terrible diphtérie (elle avait réémergé en Russie avec la chute de l’empire soviétique), les méningites chez les jeunes enfants, une réinstallation de la rougeole, des oreillons, de la rubéole, et pourquoi pas de la poliomyélite si elle était réintroduite en Europe. Il induit enfin une hausse des résistances aux antibiotiques suite à leur utilisation massive pour traiter les complications bactériennes des infections virales." https://www.encyclopedie-environnement.org/sante/vaccins-protection-eprouvee-contre-pathogenes-environnement/
    Années 1950, la santé des personnels de santé au travail enfin prise en compte dans le privé. https://www.legifrance.gouv.fr/conv_coll/article/KALIARTI000021959016

    Et, lorsque les recommandations ne suffisent plus pour protéger les salariés au travail, il devient urgent de poser des obligations. La protection des salariés par la vaccination au travail n'est pas tombée toute rôtie dans le bec, il en a fallu des délibérations et des pressions des syndicats pour que les CHSCT existent..

    Etablissements concernés par l'obligation vaccinale - Encart extrait de l'article INRS
    "des vaccinations obligatoires : la réglementation encadrant les vaccinations obligatoires résulte notamment des articles L. 3111-1 à L. 3112-5 du Code de la santé publique (CSP). Certaines de ces vaccinations s’appliquent en particulier aux professionnels et étudiants exerçant en milieu de soins. Des vaccinations peuvent également être rendues obligatoires en cas de mesures sanitaires d’urgence"
    Son indication reposera sur une évaluation du risque, qu'il s'agisse d'une vaccination obligatoire ou simplement recommandée. Elle ne saurait remplacer les mesures de protection collective et individuelle visant à réduire l'exposition." Bayeux Dunglas M.C., Abiteboul D. Vaccinations Références en santé au travail, INRS TC 154, 06/2016 https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TC%20154 

    Etudiants soumis à l'obligation vaccinale - Encart figurant en article INRS

    • Chroniques covidose
    SAF Corona https://susaufeminicides.blogspot.com/2020/03/corona.html
      SAF Non au Corona et à la Byrrh https://susaufeminicides.blogspot.com/2020/03/non-au-corona-et-la-byrrh.html
      • Fondamentaux de cet ethnoblognote
      B - Androcides - http://susaufeminicides.blogspot.fr/p/androcides.html
      Statut à établir http://susaufeminicides.blogspot.fr/2013/08/salon-de-demoiselles.html
      Cartographie http://susaufeminicides.blogspot.fr/p/cest-de-la-carte-tentative-darticle.html
      Estimations et recensements http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/combien.html


      Pour citer cette ressource et base de données, mentionner votre date de consultation sous la forme (consulté le x … 20…) Auteur : Christine Gamita Droits d'auteur : Creative Commons by-nc-sa 3.0 FR Tout usage toile ou papier hors ce cadre sera passible de poursuites - Reproduction autorisée à condition de citer les liens © Copyright- Toute citation de cet article doit être de contexte, précise, avec date de version, blog "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr le lien exact du document & id. en cas d'usage du logotype montage photographique "Eradication des féminicides - Larmes de sang" CGMD © Christine Gamita Tous droits réservés illimités international- Unauthorized use and/or duplication of this material without express and written permission from this blog’s author and/or owner is strictly prohibited. Excerpts and links may be used, provided that full and clear credit is given to "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr with appropriate and specific direction to the original content. However, no link is to be reproduced on slanderous motives and/or miscategorization. Therefore, before any use of network Tools such as scoop-it or pinterest & so, the author’s permission is required. Il est essentiel lors de toute utilisation de cette production ou partie de cette production de préciser la source : le lien et l’auteure de l’article, ponctuation adéquate encadrant la citation -entre guillemets- et dans son contexte, sans distorsion ni manipulation ( article L122-5, du code de la propriété intellectuelle) . La permission formulée et explicite de l’auteure est également exigée. De la même manière, concepts, termes et approches empruntés à l’auteure du blog doivent être mentionnés comme tels- références adéquatesEn vertu du code de la propriété intellectuelle stipulant à l’article L121-1,‘ L’auteur jouit du droit au respect de son nom, de sa qualité et de son oeuvre Ce droit est attaché à sa personne. Il est perpétuel, inaliénable et imprescriptible. Castellano Castellano(España) Català Dansk Deutsch English Esperanto français Galego hrvatski Indonesia Italiano Lietuvių Magyar Melayu Nederland

      lundi 5 juillet 2021

      A l'abri

      La chance sourit aux audacieux Virgile**
      La chance ne sourit qu'aux esprits bien préparés" Pasteur** 

      ¡Féminicides! http://susaufeminicides.blogspot.fr/2011/11/feminicides-definis.html & Groupe 2011 Pour la reconnaissance des féminicides en droit

      Anthony Dimitri, Renardeau endormi sur des troncs moussus dans les Vosges[Illus. 1

      Pour que tout le monde dorme tranquillen, y compris les malades.

      Lourd problème qui ne se satisfait pas de tergiversations et semi-mesures "d'accompagner" la maladie dans la rue où cela ne mène qu'à la mort. Un leurre de penser que cela coûte moins cher, chaque année combien de millions dans le caniveau pour pas grand chose ? 

      Indignité pour tous - L'expérience censée être libérale du parcage, c'est du vent.[1] Regroupement peu familial, dont les autorités croient qu'ils surveilleraient mieux les débordements ?

      Tous aux abris -  Plus de cloche de bois - Dans toute la capitale, de pauvres hères errent. Peu d'entre eux n'ont pas de problèmes mentaux s'aggravant tous les jours. 535 clochards morts à la rue. Sans compter nombre de personnes admises aux urgences in extremis, en overdose et delirium sans retour.  

      Actuellement, les problèmes au Nord-Est de Paris, en particulier, grandissent. Guérit-on les toxicomanes, en aménageant leurs prises et piqûres, pour qu'ils continuent à se suicider mais plus discrètement et plus proprement ? Ce qui surtout permet d'augmenter la consommation, attirer plus de criminels trafiquants à qui la tâche facilitée ; cela n'aide en rien les toxicomanes qui se suicident à petit feu. 

      Vociférations, agressions contre les passants, tir de mortier contre les malades toxicomaniaques, viols féminicides[2] 

      "Depuis 2009, les usagers et revendeurs de crack n’ont cessé d’être réprimés, entraînant le déplacement de la scène de consommation entre Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), des cités du 19e arrondissement, les stations de métro du Nord-Est parisien, la gare du Nord, la porte de La Chapelle (dans un endroit connu sous le nom de « squat de la Colline »), le jardin d’Eole ou la place Stalingrad. Ces différents épisodes ont tour à tour rapproché ou éloigné les usagers de drogues des lieux d’habitation, mais ils sont restés sans effet sur l’existence même de ces scènes de consommation ou le nombre de personnes qui les fréquentent. Indignité pour les usagers et les habitants..."[3]

      •  Création de villages infirmerie en addictologie pour sevrage et réinsertion artisanale et intellectuelle (arts, archéologie, botanique, etc.)

      Hormis jouer aux gendarmes et aux voleurs en vain en jetant l'argent par les fenêtre, la seule façon de couper l'herbe sous le pied du trafic reste et restera de soigner les malades errants... Loin de l'abcès de fixation appelé elliptiquement salle de shoot, anglicisme atténuant, de plus que d'un écho avec le foot... Shootés et crackers méritent le sevrage, pas la fixette.  

      Pour ceux qui prétendent que l'on ne peut pas obliger les gens à se soigner, d'une part, l'on soigne bien de force, sans leur consentement, les suicidaires ?[4]

      Suicidaires ils sont devenus avec ou par leur maladie et les laisser mourir de fait dans la rue,  accompagnés par des salles de shoot qui n'empêchent du tout qu'ils recourent à d'autres vendeurs et sans garde fous hygiéniques ? Des études prouvent que c'est bien... proovent quoi, que ce processus s'autoalimente ? 

      "Ceci est un aspect commun aux nations riches, excepté en ce moment pour l’Allemagne et le Japon réputé à tort suicidogène. On y constate une relative facilité d’insertion professionnelle, et aussi des unités de vie collectives en nombre"[4] Françoise Fonteneau, Suicide et sociologie, l’après-Durkheim, in La Cause freudienne 2006/2 (N° 63), pages 176 à 180

      Mais aussi, personne n'est sans savoir que la loi du 31 juillet 1970 permet de considérer en personne délinquante susceptible d'être soumise à une injonction de soins, ou bien il reste la solution de mise sous tutelle des malades suicidaires toxicomaniaques.

      • Le problème majeur des actuels centres d'addictologie 
      Ne serait-il pas plutôt qu'ils se trouvent concentrés en ville ? Les pontes en la matière sont urbains, ce ne sont pas des médecins de campagne.

      La rechute ne peut y être que rapide et massive, et les pourvoyeurs aux anges. Ce qui relève de la contagion psychique. Donnée bien sous-évaluée concernant les enfants et les proches vulnérables des riverains de la force de l'exemple répété, permis, puisque toléré au vu et su des écoliers...

      "De multiples articles montrent des taux de rechutes d'environ 50%"

      Après lecture des rapports toxicomanie, plan crack, plan truc et chose, dont je vous épargnerai les complications, je suis persuadée que l'on peut faire plus simple.[5]

      Reste à créer des structures de santé réinsersifs de cinquantaine de malades, dizaine de professionnels de santé médecin à demeure. 

      Pourquoi pas pour soigner enfin ces 23 000 malades suicidaires dans les rues parisiennes (selon la Préfecture de Paris) dus aux drogues se mettant en danger de mort et les riverains en danger également, sans compter la contagion psychique ? 30 000 pour tout le pays ?

      Les malades même toxicomanes, même suicidaires, même clochards conservent leurs droits, y compris celui à l'image (40 000 la photo non consentie), alors pourquoi pas celui aux soins ?
      [6

      Le temps de l'innovation - Il existe déjà nombre d'exemples de villages psychiatriques, ou des groupements comme à Barsac. Voilà quand on prend la peine de leur demander leur avis :

      ""Le crack, c'est vraiment derrière moi": pendant dix ans, Rémi* a plongé dans l'abîme de ce dérivé fumable de la cocaïne. Pour s'en sortir, il n'a trouvé qu'une "seule solution": quitter Paris et ses tentations permanentes, pour intégrer une communauté thérapeutique en pleine campagne. (...)

      ""Partir à plus de cent kilomètres de Paris, c'est le mieux à faire", souffle-t-il." cité par Drogues: exil et abstinence, la recette des rescapés du crack Par AFP le 30.06.2021

      Un pas de plus pour faire ceux que requiert le traitement des malades d'addiction grave en colonies (non familiales) ? Sans pour cela que dans d'autres cas, l'accueil thérapeutique familial soit préféré.[7

      Réhabiliter des hameaux et des villages à cet effet thérapeutiques, dont les communes pourraient faire un recensement, en place de laisser ronces et ruines.[8]

      Mobilisation de plusieurs ministères, d'autant que déjà le plan toxicomanie est transversal - Pour démarrer, quelques tentes militaires ; voire avec les piquets, faire venir quelques militaires et sapeurs pour l'apprentissage des techniques de bivouac. 

      Quelques maîtres compagnons et retraités pourvoyeurs de savoir, toujours bon pied, bon oeil, pour encadrer les opérations...

      Villages fantômes pour zombies, une belle alliance pour repartir du bon pied. Le patrimoine en péril n'est pas que de châteaux. Les hameaux ont aussi des quartiers de noblesse.

      Châteauneuf-les-Moustiers[Illus. 2

      • Osons - Qui sera le nouveau Dr Marie ? 
      Déjà au XIXe à Dun-sur-Auron, l'audacieux Dr Auguste Marie instaure une colonie familiale en 1892.

      Avec les avancées depuis dans les traitements depuis les années soixante, il aurait certainement atteint de remarquables scores.

      Pourquoi la volonté politique manque-t-elle en ce domaine, alors que les grandes maisons hospitalières psychiatriques pourraient s'embellir de tout un réseau rural meilleur pour tout le monde ?[9]

      "...les colonies familiales n’existent plus depuis 1970. Ainay le Château est maintenant un Centre Hospitalier Spécialisé Interdépartemental où 430 patients environs sont hospitalisés en Accueil Familial Thérapeutique."[10]

      L'on observe beaucoup à notre époque, l'on peut maintenant aller au-delà et joindre les efforts des Observatoires ?

      Pourtant, l'on y sait aussi que le coût social se monte à milliards, qui ont du augmenter encore avec le crack en six ans. Je parierais que l'IDH et l'économie touristique n'y sont pas comptées ?

      Le coût social en lien avec les drogues illicites  s’établit à 8,8 milliards d’euros. Le coût externe constitue l’essentiel du coût social pour chaque substance ou groupe de drogues : il en représente 95 % pour l’alcool, 85 % pour le tabac et 68 % pour les drogues illicites. Le coût des drogues pour les finances publiques représente 1,1 % du PIB. L’Etat doit chaque année payer respectivement pour l’alcool, le tabac et les drogues illicites, 4,9 milliards, 14 milliards et 2,4 milliards d’euros."[11] Pierre Kopp, 2015 Note de synthèse du rapport Observatoire français des drogues et de la toxicomanie

      Et l'on n'investit un pauvre million et des brouettes avec difficulté pour le combat de la santé ? Alors que le retour sur investissement d'une démarche complète et audacieuse de soins serait inestimable.

      "... 3. le financement de 1,3 million d'euros par l’ARS Île-de-France de l’accompagnement et de la prise en charge médico-sociale, des usagers de drogues en errance"[12]

      Quant à trouver le nombre de personnes guéries définitivement par les centres, je ne suis pas parvenue à les trouver. Que ce soit près de CASPA, Centre de Soins, d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie, ou CAARUD, Centre d'accueil et d'accompagnement à la réduction des risques pour usagers des drogues, et SCMR, salles de shoot, abcès de fixation, contre lesquelles des collectifs d'habitants sont opposés et exigent le retour à la vie normale pour eux, leurs proches et les malades toxicomanes abandonnés à leur addiction.

      Des collectifs d'habitants se mobilisent pour que la vie revienne à la normale au Nord de Paris.[13]

      Christine Gamita

      Ph. D. Ethnologie

      • Note de fin - Sources
      *"La chance sourit aux audacieux" Virgile*
      https://www.laculturegenerale.com/la-chance-sourit-aux-audacieux-5/
      **"La chance ne sourit qu'aux esprits bien préparés" Louis Pasteur https://anti-deprime.com/2014/06/29/la-chance-ne-sourit-quaux-esprits-bien-prepares/

      Bien sur, le synonyme d'audacieux pourrait être ambitieux. Ambition sociale qui semble faire défaut.

      [1] https://www.lemonde.fr/archives/article/1991/12/03/dernier-rendez-vous-a-la-platzspitz-la-municipalite-de-zurich-comme-celle-de-berne-menace-de-fermer-les-parcs-de-drogues-et-de-mettre-ainsi-fin-a-une-experience-liberale_4026667_1819218.html

      [2https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/nouvelle-affaire-de-viol-a-stalingrad-deux-hommes-sont-en-garde-a-vue-1622124601

      [3]  https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/05/26/crack-a-paris-il-faut-s-inspirer-des-experiences-passees-pas-des-perpetuelles-ideologies-repressives_6081486_3232.html

      [4] Françoise Fonteneau, Suicide et sociologie, l’après-Durkheim, in La Cause freudienne 2006/2 (N° 63), pages 176 à 180 https://www.cairn.info/revue-la-cause-freudienne-2006-2-page-176.htm

      [5] https://www.has-sante.fr/jcms/c_272062/fr/modalites-de-sevrage-chez-les-toxicomanes-dependant-des-opiaces

      [6] https://www.zayactu.org/2021/03/infos/europe/actualite-en-france/paris-un-sdf-touche-40-000-euros-apres-la-parution-de-sa-photo-dans-un-dossier-sur-le-crack-dun-magazine

      [7] Accueil familial thérapeutique depuis 1970 https://www.famidac.fr/?+-AFT-+

      [8https://www.lecurionaute.fr/villages-abandonnes-france/

      [9https://sante.lefigaro.fr/article/l-etrange-et-belle-histoire-d-un-village-des-fous-au-19e-siecle/

      [10] https://www.famidac.fr/?De-la-colonie-familiale-a-l-accueil-familial-therapeutique

      [11]  Observatoire national du suicide https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/article/observatoire-national-du-suicide 

      Observatoire français des drogues et des toxicomanies https://www.ofdt.fr/

      Pierre Kopp, 2015 Note de synthèse du rapport des coûts, Observatoire français des drogues et de la toxicomanie

       [12https://www.paris.fr/pages/lutte-contre-le-crack-un-plan-d-actions-2019-2021-6843

      [13]  Pétition du groupe Collectif 19, https://twitter.com/Collectif191
       NON à "PARIS, capitale Mondiale du CRACK et de la TOXICOMANIE" https://www.change.org/p/emmanuel-macron-non-%C3%A0-paris-capitale-mondiale-du-crack-et-de-la-toxicomanie

      • Crédit - Illustrations

      [Illus. 1Anthony Dimitri, Renardeau endormi sur des troncs moussus dans les Vosges
      https://www.facebook.com/anthonydimitrii/posts/1640781979646104

      [Illus. 2] Châteauneuf-les-Moustiers
      https://www.routard.com/photos/provence/1383790-le_village_abandonne_de_chateauneuf_les_moustiers.htm

    • Basiques ethnoblog SAF