jeudi 19 juin 2014

Etincelantes


Passe temps favori, le court-jus intellectuel  A bas le court bouillon !
Photographie c% http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/73/Kurzschluss_12V20A.jpg
Au cours de l'histoire et, bien que plutôt empêchées de s'instruire et d'accéder à des fonctions politiques et universitaires, à force de les confiner à leur rôle maternel et ménager, l'oeuvre de femmes exceptionnelles et plus que brillantes restent consignés en innombrables archives. Elles sont insuffisamment célébrées et les fillettes peu amenées à s'y identifier. Ce sont nos étincelantes !

Dédoublez les voies :) Les hommes notables parsèment les plaques de nos villes -rue, école, institutions diverses- mais les femmes beaucoup moins fêtées. Ainsi à Paris, comme partout un pourcentage fort réduit de femmes. Bien sur, les rues ne se débaptisent pas comme cela mais alors dédoublons :

Un trottoir pour elles, un trottoir pour eux
, ou un nom féminin au pair (le nouveau), un masculin à l'impair (l'ancien :) et passe... Et tout le monde rentrerait dans la bulle de la place sans difficultés. Proposition twittée et facebookée qui ne semble recueillir aucun soutien de la Ville de Paris et ses adjointes :( https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_voies_de_Paris_se_r%C3%A9f%C3%A9rant_%C3%A0_un_nom_de_femme

Aucune prévention contre héros et grands hommes qui ne sont pas moins notables et dignes de citations et louanges, bien sur, mais qui ne voit pas désormais le déséquilibre et l'anonymat de leurs consoeurs ? Il y a à réparer la représentation, sans plus aucun doute possible.


Les femmes ne sont pas de faibles êtres, je n'ai donc pas à mettre en valeur de femmes fortes... Cela se voit d'autant à ce que malgré l'interdiction séculaire, elles sont parvenues à surmonter et s'imposer, proportionnellement aux facilités que les petits garçons ont généralement, cela le montre, s'il en était besoin.

Je n'y retiendrais pas reines et prêtresses, mais bien d'autres plus remarquables et fécondes. 
Il y a de quoi faire pour les jeunesses, de s'inspirer de grandes figures féminines, en modèles extraordinaires et étincelants d'intelligence ! Comme tout ceux qui se sont arcboutés contre l'adversité, qui était considérablement accrue pour le sexe féminin, comme on le sait désormais en toute certitude depuis que les études féministes ont remué les sombres sous-bois !


Qu'elles soient antécédentes par leurs formules, ou "Les femmes de... " qui font des étincelles en très grandes femmes ! Spoliées souvent, et gardées dans l'ombre des époux et des mandarins, récupérées collectivement par des cénacles masculins...
  • A vouloir mieux  saisir la teneur des découvertes lumineuses du "E" d'énergie d'Albert Einstein
Y ayant croisé au moins quatre femmes hautement scientifiques d'envergure, pourtant presque inconnues lorsque l'on célèbre les découvertes liées au concept d'énergie, en les oubliant généreusement ? Sans elles, la révolution scientifique de la relativité n'ayant pas encore révélé toutes ses conséquences aurait-elle eu lieu ? E = mchttp://fr.wikipedia.org/wiki/E=mc2 
    Sans elles, pas d'aboutissement au "E" : Ce sont Marie-Anne Paulze, Gabrielle Le Tonnelier de Breteuil, Lise Meitner, et bien évidemment son épouse Milena Maric. En tout cas, à l'école je n'en entendis jamais parler en cours de mathématiques, chimie et physique, ni littérature. 
    • Marie-Anne Pierrette Paulze, 1771–1794 
    Avant cela tout d'abord tombée sur une chouette nana qui fertilisait tout de ce que son chimiste de mari pondait, formulant et dessinant à ravir !

    Marie-Anne Paulze
    m/extrait du tableau Portrait of Monsieur Lavoisier and His WifeDomaine public Jacques-Louis David, Metropolitan Museum of Art  http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Anne_Pierrette_Paulze
    Mariée à 13 ans... http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doslavoisier/contenu/alternative/alter_etape1_2.html

    David fût son professeur d'art et il semble avoir généreusement peint sa finesse et son élégance et avec Jean-Baptiste Buquet, appris la chimie. Traduisant,  préfaçant, gravant, illustrant par sa fine patte toute de grâce.
     http://www.biusante.parisdescartes.fr/ishm/vesalius/VESx2000x06x02x105x113.pdf
    Extrait de "La couverture reprend un détail du frontispice de l'ouvrage de 
    Francesco Algarotti, Il Newtonianismo per le dame, Napoli, 1737"
    Sa traduction des Principes mathématiques de Newton ont marqué le cheminement de la découverte de l'énergie en puissance, communes à toutes les forces physiques, accompagnée de sa précieuse "Synthèse commentée et analyse des Principia par la marquise du Châtelet, comprenant deux parties : Exposition abrégée du Système du Monde et explication des principaux phénomènes astronomiques tirée des Principes de M. Newton, suivie de Solution analytique des principaux problèmes qui concernent le Système du Monde"http://www.bibnum.education.fr/sites/default/files/DE_BRETEUIL_EXPOSITION_ABREGEE_DU_SYSTEME_DU_MONDE_texte.pdf
    "Dans ses Institutions de Physique, Émilie du Châtelet indique que c’est Leibniz qui a trouvé que les forces vives varient comme le carré de la vitesse et elle démontre cette dépendance p. 421 sur l’exemple de la pesanteur. http://www.voltaireintegral.com/__La%20Bibliotheque/Table1/Chatelet.htm"note4 http://www.bibnum.education.fr/sites/default/files/HERMANN_LA_TRADUCTION_ET_COMMENTAIRE_DES_PRINCIPIA.pdf
    "Femme de... " Voltaire pendant quinze ans, et qui se le mit à dos de contredire Newton et soutenir Leibnitz. http://classes.bnf.fr/rendezvous/pdf/Chatelet.pdf

    Décidément, il y a de quoi rager, surtout qu'il avait bien démarré dans la préface :
    "On a vu deux prodiges : l’un que Newton ait fait cet ouvrage ; l’autre
    qu’une dame l’ait traduit et l’ait éclairci.
    ", obscurci par une sorte de lâchage ultérieur... "Voltaire, affecté par la mort d'Émilie, écrira à Frédéric II, roi de Prusse, le 15 octobre 1749 : « J'ay perdu un amy de vingt-cinq années, un grand homme qui n'avoit de défaut que d'être une femme, et que tout Paris regrette et honore"
    • Lise Meitner, 1878-1906
    Physicienne de l'atome.
    "Les travaux scientifiques de Lise Meitner auraient dû lui valoir le prix Nobel. Née en 1878, devenue en 1906 la deuxième femme docteur de l’université de Vienne, elle obtient l’autorisation de travailler à Berlin aux côtés de Max Planck à une époque où les laboratoires prussiens étaient interdits aux femmes.http://www.arte.tv/guide/fr/045354-000/lise-meitner-mere-de-la-bombe-atomique
    •  Milena Maric, 1875- 1948
    Milena Maric - Disparue inconnue et oubliée en 1948
    http://www.onthisdeity.com/4th-august-1948-the-death-of-mileva-maric/
    "Depuis leur publication en 1987, le milieu scientifique débat de la possibilité que Milena ait contribué aux découvertes d'Einstein, dont le fameux E=mc. Cependant, tous les travaux d'Einstein ont été publié sous son seul nom. Outre ces lettres, il existe quelques éléments en faveur de cette thèse : 
    - le fait que les premiers travaux d'Einstein portent sur les thèses de Lenard, professeur avec lequel seule Milena était en rapport ; 
    - la quantité énorme de travail abattue en 1905 (5 articles, dont 3 de références, qui aboutissent à la formule E=mc) est difficilement imaginable pour une seule personne, certains en voient la preuve de la collaboration de Milena" http://forum.aufeminin.com/forum/societe2/__f13746_societe2-Mileva-maric-une-femme-de-science-dans-l-ombre-d-einstein.html
    Restée dans l'ombre, alors que sa condisciple, associée, contradictrice, secrétaire, correctrice, mathématicienne, etc.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Controverse_sur_la_paternit%C3%A9_de_la_relativit%C3%A9#Le_r.C3.B4le_de_Mileva_Einstein
    "Sans elle, je n'aurais jamais commencé mes recherches, et je ne les aurais certainement jamais terminées.http://www.infodyslexie.org/Albert-Einstein.php
    MAJ février 2016 - Confirmation des ondes gravitationnelles, hypothèse soutenue par Milena Maric contre l'avis d'Albert Einstein.. ! https://joderhermana.wordpress.com/2016/02/11/ondas-gravitacionales-en-memoria-de-mileva-maric/ Morte abandonnée mais pas de toutes. https://etoilesdigitales.wordpress.com/2017/11/06/un-triangle-pour-une-mathematicienne/
    • Qui suis-je ?
    "J'ai dû m'exiler aux USA pour pouvoir travailler, les postes n'étant pas ouverts aux femmes dans mon pays d'origine. Je suis un peu la Galilée du XXème siècle quand il disait que la terre tournait autour du soleil : personne n'y croyait mais l'avenir nous a donné raison. J'ai été mise à l'écart, car je suis une femme. Bon, ça va pas beaucoup vous aider, c'est le cas pour beaucoup de femme encore en 2016. J'ai choqué mon petit monde masculin en travaillant tout en étant mariée. Pire : j'ai même fait une conférence en étant enceinte de 5 mois. Le big boss de l’astronomie finira par légitimer ma découverte (mais ça l'a sûrement bien fait chier). En attendant, j'ai eu plus de distinctions honorifiques, mais surement dû écraser trois fois plus de boulot que lui. Je suis, je suis, je suis ?? Non, c'est pas Julien Lepers.... => https://fr.wikipedia.org/wiki/Cecilia_Payne-Gaposchkin https://www.facebook.com/500637383448938/photos/a.500681006777909.1073741828.500637383448938/559369097575766/?type=3&theater  
    Cecilia Payne-Gaposchkin, 10 mai 1900 -7 décembre 1979 http://www.newn.cam.ac.uk/about/history/biographies/
    • Heidy Lamarr - "Technique Lamarr" - Sans elle, ni GPS, ni WIFI ! 
    Hedy Lamarrr
    "Hope and curiosity about the future seemed better than guarantees. That's the way I was. The unknown was always so attractive to me... and still is." http://www.hedylamarr.com/about/quotes.html
    "Le Bureau des brevets américain détient en effet, cosigné par Hedy Lamarr, la description d'un système de communication secrète pour engins radio-guidés, appliqué par exemple aux torpilles. Le brevet intitulé Secret communication system (brevet des USA no 2 292 387) du 10 juin 1941 (enregistré le 11 août 1942) décrit un système de variation simultanée des fréquences de l'émetteur et du récepteur, selon le même code enregistré (le support utilisé étant des bandes perforées). Mais cette idée ne fut pas mise en pratique à l'époque, bien que la Marine américaine eût, dans les années 1950, un projet de détection de sous-marins par avions utilisant cette technique.Plus tard, les progrès de l'électronique font que le procédé est utilisé — officiellement pour la première fois par l'Armée américaine — dans la crise des missiles de Cuba en 1962 et pendant la guerre du Vietnam. Lorsque le brevet est déclassifié, le dispositif est également utilisé par les constructeurs de matériels de transmission, en particulier depuis les années 1980. La plupart des téléphones portables mettent à profit la « technique Lamarr ». Hedy Lamarr a rétroactivement reçu le prix de l'Electronic Frontier Foundation américaine en 1997""Hedwig Eva Maria Kiesler le 9 novembre 1914 à Vienne (Autriche-Hongrie) et morte le 19 janvier 2000 à Altamonte Springs (Floride.... La jeune fille est ensuite engagée par le metteur en scène de théâtre Max Reinhardt qui déclare à la presse qu'elle est « la plus belle fille du monde »..." https://fr.wikipedia.org/wiki/Hedy_Lamarr 
    • Vera Cooper Rubin, astronome, 1928-2016 - La matière des trous noirs
    Interdite d'entrée en observatoire, les femmes n'y étaient pas admises, comme dans les salles de prière sexistes car sexaséparatistes*, sexapartheid donc, l'apartheid avant l'heure, régime sexiste d'écarter les femmes.

    Les grandes esprits nobélisées ou non en plus de leurs charges de famille ont découvert et inventé des choses utiles à l'humanité, y compris aux obtus créationnistes, qui se précipitent à l'hôpital chez les mécréants couffards d'athées scientifiques dès qu'ils ont un bobo... Une vraie perte - elle découvrit la constitution, matière, des trous noirs... Vera Rubin et doctorante et enseignante avec ses quatre marmots, je n'aurais jamais pu... chapeau et rechapeau bas. https://fr.wikipedia.org/wiki/Vera_Rubin
    • Calculatrices humaines de la NASA - “Quand l'ordinateur portait une jupe : Les ordinateurs humains de Langley, 1935-1970"
    "Travailler comme un ordinateur, malgré son statut de sous-professionnel, payait beaucoup mieux que la majorité des emplois disponibles pour les femmes dans les années 1940-1950. Il offrait également aux femmes une entrée dans le domaine de la recherche aéronautique à une époque où la plupart du temps, n’étaient tout simplement pas embauchées en tant qu’ingénieures, et offrait un autre choix de carrière en plus d’enseigner aux diplômées en sciences. En Caroline du Nord, Rowena Becker , qui enseignait en Caroline du Nord, gagnait 550 dollars par an avant de rejoindre les ordinateurs du LMAL en 1942. https://crgis.ndc.nasa.gov/historic/Human_Computer
    Figures de l'ombre enfin sous les projos - mathématiciennes à la NACA https://fr.wikipedia.org/wiki/Margot_Lee_Shetterly

    Eunice Smith
    Barbara Holley….
    "Ces femmes furent donc les cerveaux qui contribuèrent à la réussite du premier voyage spatial par les Américains en 1962http://ammafricaworld.org/memoirelhistoire-cachee-de-3-femmes-noires-americaines-qui-ont-aide-la-nasa/
    Ni lune, ni satellites. Sans elles, pas un orteil sur la lune et pas de jolis avions !

    MAJ 26 août 2018 - 100 ans et la classe - Mademoiselle Katherine Johnson, calculatrice géniale de la trajectoire des missions Apollo 


    Katherine Johnson par Anna Leibovitz https://nmaahc.si.edu/object/nmaahc_2016.162
    "Katherine Johnson, the NASA Mathematician Who Advanced Human Rights" via @VanityFair: https://t.co/RF19AsN5RL pic.twitter.com/KahkrPL9rY — NASA (@NASA) 23 août 2016

    "Katherine Johnson, la Mathématicienne de la NASA qui a fait avancer les Droits universels"... à coups de crayon et de calcul, battant en brèche dans les grandes largeurs les stéréotypes sexuels, préjugés sexistes.
    Dr Christine Darden, Courtesy Nasa
    • Rosalind Franklin (1920-1958) biologiste moléculaire, chimiste, cristallographe
    Rosalind Franklin
    "Le 18 octobre 1962, le prix Nobel de médecine est attribué à trois hommes, James Watson, Francis Crick et Maurice Wilkins, pour la découverte de la double hélice de l'ADN. Un nom manque à l'appel, celui d'une jeune femme, anglaise... " https://www.franceculture.fr/emissions/la-marche-des-sciences/rosalind-franklin-depossedee-de-ladn  
    Le cliché 51
    http://bobookeditions.blogspot.fr/2013/05/le-cliche-n51.html 
    L' ADN n'aurait pu être découverte sans le premier cliché X, 1951, Rosalind Franklin, biologiste. http://www.franceculture.fr/emission-la-marche-des-sciences-rosalind-franklin-depossedee-de-l-adn-2013-01-03
    • Hilde Mangold - Physiologiste et embryologiste
    Hilde Mangold
    "Les expériences [de 1920] de Hilde Mangold sur le triton ont été répétées chez le xénope" -"la lèvre dorsale du blastopore (organisateur de Spemann)http://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/handle/10608/1148/1998_6-7_817.pdf?sequence=6
    Son mandarin lui souffla la mise au Nobel, et le gaz de cuisine sa vie. Hans Spemann reçut en 1935 un prix Nobel de médecine pour la découverte de l’effet organisateur dans le développement des embryon. https://fr.wikipedia.org/wiki/Hilde_Mangold
    • Lene Hau - Eteignez les bougies :)
    Lene Hau
    http://finchin.com/speed-of-light-the-how-why-of-slow-light/
    1999 - De 299 792 458 mètres par seconde ralentie à 55 feet/s (vitesse d'un véhicule en ville) ! 
    http://www.news.harvard.edu/gazette/2001/01.24/01-stoplight.html



    Belles applications en vue pour le stockage de l'information... entre autres ? Dire qu'on lui refusait de monter l'expérience parce que théoricienne et non pas expérimentale....
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Lene_Hau

    • D'autres arts et sports
    • Nellie Bly - journaliste - 1889 - Elle dépasse Phileas Fogg et rencontre Jules Verne :)
    'En 1889, elle a fait le tour du monde en 72 jours. Son pari ? Être plus rapide que Phileas Fogg, le célèbre personnage de Jules Verne qui, lui, fit "Le Tour du monde en 80 jours"
    "Le 14 novembre 1889, à 9h40, Nellie Bly quitte New York à bord du paquebot Augusta Victoria, en route pour Londres. Rapidement, l'expédition devient aussi un engagement pour la cause des femmes. Et le "Philadelphia Inquirer", un journal quotidien américain, publie le 18 novembre 1889, soit quatre jours plus tard :
    En confiant à sa brillante petite journaliste une mission aussi spéciale que dangereuse, le New York World a d'un seul coup accompli pour la gente féminine ce qu'en une décennie personne n'avait réalisé. Depuis toujours, de nombreuses âmes méritantes sont restées au bas de l'échelle sous prétexte qu'on ne les pensait pas capables d'agir par elle-mêmes. [...] Il est la preuve que le sexe faible, quand il est doté d'un esprit sain et d'un corps sain et est libéré des carcans habituels, peut rivaliser avec les hommes les plus brillants." https://www.franceculture.fr/medias/nellie-bly#Echobox=1529695138
    Combien de ses prises de vue ont-elle été présentées comme de son compagnon ? Il serait tant de rendre à Gerda, ce qui est à Gerda.
    • Dorothy Garrod - Anthropologie - Archéologie - Paléoanthropologie
    La cantinière et le Natoufien... http://www.persee.fr/doc/syria_0039-7946_1969_num_46_3_8517
    Fouillant l'archéologie du Moyen Orient, je suis tombée sur cette brillante universitaire dont les découvertes auraient du faire l'objet de louanges, alors qu'elle est restée une totale inconnue. De plus, il s'agit de la première femme tenant une chaire à Oxbridge. Les squelettes de 100 000 ans qu'elle mit au jour sont conservés aux Musée Rockfeller de Jerusalem, avec outillages identiques à ceux de l'Afrique australe et orientale, rites funéraires, croyance de vie après la mort, que d'aucuns appelleraient 'preuve de vie spirituelle'-
    "Dorothy Garrod fut la première femme professeur à Cambridge. Les premières femmes à y avoir enseigné furent engagées en 1921, et en 1926, l'Université leur octroya les premiers titres (diplômes) mais sans les privilèges correspondants (aucune participation à la direction de l'Université). Ce ne fut qu'à partir de 1947 que la participation entière fut accordée aux professeurs femmes."
    Plus drôle : "Between 1925 and 1926 she excavated in Gibraltar and in 1928 led an expedition through South Kurdistan that led to the excavation of Hazar Merd Cave and Zarzi cave.
    The importance of Mount Carmel as a site in prehistory was discovered only because the British had decided that it would be a good source of quality stone for their plans to establish Haifa as the primary port into Palestine. A preliminary survey however found not only Natufian deposits but also prehistoric art objects and this was reported in the influential Illustrated London News. As a consequence, decisions were taken in London that there would not be a quarry and Garrod was requested to undertake further investigations into three caves." 
    https://en.wikipedia.org/wiki/Dorothy_Garrod
    Mon opinion - Les premiers tenants de l'espèce paraissent asiatiques mais ne le sont pas ? Déjà la langue à clique pourrait démontrer que d'Afrique australe / orientale, les KhoÏsans (dits "jaunes" par les Bantus qui se définissent "noirs") ont du pour certains groupes nomades partir à l'aventure. Mais d'autres sont restés en groupes plus sédentaires. Pris en compte une des fouilles de Dorothy Garod :
    "Selon les partisans de la thèse classique, quelques néandertaliens européens auraient immigré au Proche-Orient. Le problème : dans les années 1930, le squelette d’une femme présentant tous les traits propres aux Neandertal d’Europe a été découvert en Israël, à Tabun, l’une des grottes du mont Carmel."
    "En tout cas, même Néanderthal pourrait ne pas être une autre espèce mais bien un descendant de Sapiens et contemporains : Leur mode de vie similaire prouve aussi qu’Homo sapiens et Neandertal ne formaient qu’une seule population : tous enterraient leurs morts et employaient le feu, par exemple. Toute cette organisation suggère que ces hommes communiquaient entre eux, par la parole. Neandertal possédait cette capacité. Avec Anne-Marie Tillier, du CNRS, à Bordeaux, nous avons trouvé, en 1985, un os hyoïde* appartenant à un squelette de type néandertalien, dans la grotte de Kebara, en Israël. Cet os, similaire à celui des Homo sapiens, prouve que Neandertal pouvait accéder à un langage articulé"
    "En Israël, beaucoup de vestiges humains de la période moustérienne rappellent à la fois l’anatomie des Homo sapiens, et celle des Neandertal. Dans la grotte de Skhul, sur le mont Carmel, en Israël, par exemple, les restes d’un enfant sans menton, datant d’environ 100 000 ans, ont d’abord fait penser à un Neandertal. Or, le squelette a été exhumé aux côtés d’autres ossements humains présentant toutes les caractéristiques des premiers hommes modernes : les scientifiques en ont alors déduit qu’il s’agissait d’un Homo sapiens.
    Leur mode de vie similaire prouve aussi qu’Homo sapiens et Neandertal ne formaient qu’une seule population : tous enterraient leurs morts et employaient le feu, par exemple. Toute cette organisation suggère que ces hommes communiquaient entre eux, par la parole. Neandertal possédait cette capacité. Avec Anne-Marie Tillier, du CNRS, à Bordeaux, nous avons trouvé, en 1985, un os hyoïde* appartenant à un squelette de type néandertalien, dans la grotte de Kebara, en Israël. Cet os, similaire à celui des Homo sapiens, prouve que Neandertal pouvait accéder à un langage articulé"
    "En Israël, beaucoup de vestiges humains de la période moustérienne rappellent à la fois l’anatomie des Homo sapiens, et celle des Neandertal. Dans la grotte de Skhul, sur le mont Carmel, en Israël, par exemple, les restes d’un enfant sans menton, datant d’environ 100 000 ans, ont d’abord fait penser à un Neandertal. Or, le squelette a été exhumé aux côtés d’autres ossements humains présentant toutes les caractéristiques des premiers hommes modernes : les scientifiques en ont alors déduit qu’il s’agissait d’un Homo sapiens.
    https://web.archive.org/web/20160307232111/http://www.larecherche.fr/actualite/archeologie/simple-homo-sapiens-11-05-2010-67352
    Au sujet de ces recherches, voir aussi Anne-Marie Tillier, Baruch Arensburg, Jaroslav Bruzek, Identité biologique des artisans moustériens de Kebara (Mont Carmel, Israël) Réflexions sur le concept de Néanderthalien au Levant Méditerranéen, Bulletins et Mémoires de la Société d’Anthropologie de Paris, n.s., t. 20, 2008, 1-2, p. 33-58 http://bmsap.revues.org/6038?file=1
    • Hypathie (355 ou 370 - 415) Philosophie, Mathématiques, Astronomie 
     Féminicide scientifique* et politique - Selon l'historien chrétien Socrate de Constantinople
     Lettre de son élève Synesios à Hypatie "Bien que de religion hellénistique, Hypatie était connue pour sa tolérance à l'égard des premiers chrétiens, et a enseigné à de nombreux étudiants chrétiens, dont Synésios de Cyrène" https://fr.wikipedia.org/wiki/Hypati
    "Histoire Ecclésiastique :  « Il y avait dans Alexandrie une femme nommée Hypatie, fille du Philosophe Théon, qui avait fait un si grand progrès dans les sciences qu'elle surpassait tous les Philosophes de son temps, et enseignait dans l'école de Platon et de Plotin, un nombre presque infini de personnes, qui accouraient en foule pour l'écouter."  
    "Néoplatonicienne comme son père, elle décida de rejeter elle aussi les enseignements de Jamblique et privilégia le néoplatonisme original formulé par Plotin. Elle enseigna d'abord en tant que professeure de mathématiques et de philosophie au sein de l'école néoplatonicienne d'Alexandrie, puis, aux environs de l'an 400, assuma les fonctions de directrice de l'école (...) 
    Travaux indépendants - Hypatie a écrit un traité en huit volumes vulgarisant le traité d'Apollonios de Perga sur les sections coniques. Hypatie a rédigé un commentaire sur les Arithmétiques en treize volumes de Diophante, qui a été écrit aux environs de l'an 250. Il contient plus de 100 problèmes mathématiques, pour lesquels des solutions sont proposées en utilisant l'algèbre. Ce commentaire a longtemps été cru perdu, mais l'historien des sciences français du XIXe siècle Paul Tannery a déduit que des parties avaient en fait survécu, interpolées au sein du texte original de Diophante, dont seuls les volumes 1 à 6 ont survécu. Sir Thomas Heath publia la première traduction anglaise de la partie conservée de l'Arithmetica en 1885. Heath défend l'idée que le texte de l'Arithmetica qui a survécu est en fait rédigé par Hypatie, pour aider ses étudiants. Hypatie a utilisé un algorithme inhabituel pour la division (dans le système sexagésimal alors utilisé), permettant aux historiens de relever les parties du texte écrites par Hypatie. Une partie de son traité Sur le Canon Astronomique de Diophante a été retrouvée dans la bibliothèque du Vatican au xve siècle.
    Elle a également créé un Canon astronomique, un ensemble de tables décrivant les mouvements des corps célestes. Il est supposé être soit une nouvelle édition des Tables manuelles de Ptolémée, soit le commentaire susmentionné de son Almageste. Un haut degré d'habileté mathématique est requis pour être capable de commenter les mathématiques avancées d'Apollonius dans son Canon astronomique. Pour cette raison, la plupart des chercheurs aujourd'hui reconnaissent qu'Hypatie a nécessairement été parmi les plus grands mathématiciens de son temps.
    Inventions et observations - Hypatie est connue pour avoir construit un astrolabe planisphérique semblable à celui ci-dessus, datant du xie siècle. Une des lettres de Synésios de Cyrène précise qu'Hypatie lui a enseigné comment construire un astrolabe planisphérique en argent, afin de l'offrir en cadeau à un fonctionnaire"
    "Le succès d'Hypatie à établir le jour correct de l'équinoxe de printemps pouvait saper l'autorité de l'église d'Alexandrie au moment de Pâques, puisqu'elle utilisait des calculs équinoxiaux basés sur la Syntaxe de Ptolémée (Almageste) (...)
    La mort violente d'Hypatie créa une onde de choc dans tout l'Empire puisque, depuis des siècles, les philosophes étaient considérés comme intouchables et détachés des violences qui éclataient dans les cités romaines. Le meurtre sauvage d'une femme philosophe seule par un groupe d'hommes armés était perçu comme « profondément dangereux et déstabilisant »"
    • Jeannie Rousseau -Jeannie de CLARENS alias « Amniarix », 1er avril 1919
    Jeannie Rousseau, 1939, Sciences Politiques http://reseaualliance.e-monsite.com/pages/biographie-des-membres/de-clarens-jeannie-nee-rousseau.html
     Personnages d'envergure qui mériteraient bien un grand film... Au lieu de cela les producteurs se complaisent en broutilles sentimentalistes ? https://fr.wikipedia.org/wiki/Jeannie_de_Clarens
    "Marie-Madeleine Fourcade autorisa Lamarque à construire un sous-réseau de renseignement et lui fournit dans ce but des fonds qu’elle avait elle-même reçus d’agents britanniques. Lamarque baptisa son réseau « Les Druides », et adopta « Brenn » comme nom de guerre. Les recrues ultérieures choisirent également des noms à résonance druidique, comme Amniarix ou Teutatès. Comme l’écrivait une historienne, « c’est Astérix avant… Goscinny et Uderzo », avec la Résistance dans le rôle des Gaulois de l’Antiquité et les Allemands comme armée de César", p. 125 - 163, Philip Nord, Vichy et ses survivances : les Compagnons de France, Revue d'histoire moderne & contemporaine, 2012/4 (n° 59-4)  https://www.cairn.info/revue-d-histoire-moderne-et-contemporaine-2012-4-page-125.htm

    •  En juin 2015, une jeune journaliste sortit un bouquin concernant 33 femmes scientifiques, que je finirai bientôt de rapidement investiguer me permettant d'enrichir petit à petit ce billetEn savoir plus sur l'ouvrage de Rachel Swaby. https://fr.sputniknews.com/international/201505291016326126/

    Ces éditions soutenues par des post féministes aux antipodes, sur ce point précis, du néoféminisme de la seconde vague qui ne promouvait certainement pas la softpornographie, toujours proxénique... De toute évidence, il reste donc à souhaiter vivement que passe et trépasse très vite la mode des éditeurs de littérature enfantine et adolescente aux mangas "princess bitch" au regard de caniche de danseuse de cabaret (Betty boop, ex- Minnie la Morue) -et les Rosie, ménagères transférées à l'armement en riveteuses militaires de Harper (cf. item Bal féministe, "MINE")- 
     "Betty Boop, fille d'immigrés Yiddish d'Europe (Minnie la morue , 1932), impose très rapidement sa présence. Dès sa quatrième apparition dans un Talkartoon ( Le bandit minable , 1931), elle fait jeu égal avec Bimbo. C'est d'ailleurs dans le film suivant Scandales inoffensifs (1931) que l'on apprend son vrai nom : Betty Boop - elle était appelée Nancy Lee dans Bill Bernacle (1930)." (...) "Myron "Grim" Natwick, qui dira par la suite : « J'ai juste dessiné un petit chien à qui j'ai rajouté des jambes de femmes et ce qui est devenu par la suite des boucles d'oreilles n'étaient d'abord que de longues oreilles. Je crois que je me suis inspiré du caniche pour avoir une idée simple du personnage ». Il dira aussi qu'il s'est inspiré d'Helen Kane, la « Boop Boop a Doop Girl ». " cf. note 16 et 17 http://susaufeminicides.blogspot.fr/2017/08/quiddite.html
    Christine Gamita, Ph. D., ethnologie
    ex-ingé, études informatique, spécialisée en management de la qualité des services de système informatique et d'information

    • Fondamentaux de cet ethnoblog

    Tout usage toile ou papier hors ce cadre sera passible de poursuites - Reproduction autorisée à condition de citer les liens © Copyright- Toute citation de cet article doit être de contexte, précise, avec date de version, blog "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr le lien exact du document & id. en cas d'usage du logotype montage photographique "Eradication des féminicides - Larmes de sang" CGMD © Christine Gamita Tous droits réservés illimités international

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire