dimanche 15 janvier 2012

Warning négationnisme ?

Avant-propos - http://susaufeminicides.blogspot.fr/2011/11/feminicides-definis.html
http://www.venteflashauto.com/boutique/accessoires-voiture/59-warning-stop-voiture
Que soient mises dos à dos des violences incomparables, tant par mobile que raison, se révèle extrêmement injuste et dangereux. Les violences communes ne sont pas des féminicides. Les viols sont féminicides et il faut arrêter de détourner pudiquement les yeux des féminicides. Une seule solution reste qui est de les caser en Code pénal près les pratiques génocidaires, afin que le négationnisme des féminicides cesse.

Le terme négationnisme, couronné rapidement de succès, est né sous la plume d'un historien qui se défiait du mot révisionnisme gardant double sens, plus ou moins positif, afin de constater et questionner le déni historique et les motivations de ceux qui niaient l'holocauste de la shoah malgré les archives détaillées des auteurs criminels. 
Henri Rousso, Le syndrome de Vichy, Le Seuil, 1987, 2ème édition 1990, p. 176-183

Le négationnisme reste le sport favori de certains auteurs dans l'ensemble traditionnalistes, et
 il a rapidement été employé concernant toutes dénégations de situations effroyables de génocides, soit de tentative de décimer le maximum de membres d'une population de lignée patriarcale -genia, genos, l'ancêtre commun- 
http://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9gationnisme

L'esclavagisme contigu du racisme se voit à la qualification de sous homme impliquant l'automatique asservissement puis extermination dudit. Aussi vite dit que fait, et le nom resta de "slave", "esclave" ou "esclavon", dont le quai à Venise encore subsiste. Négationnisme patent et constant aboutissant à des hécatombes de vingt-six millions de slaves, cinq millions de juifs exterminés et tsiganes. Des régimes théocratiques bien connus, comme celui des ayatollahs, continuent à propager toutes les théories négationnistes, afin de parvenir à leurs fins de stratégie géopolitique. http://www.iran-resist.org/article1185

Celles-ci sont héritières et rejoignent par d'autres sentiers les propos et tactiques du régime nazi raciste que l'on peut situer à plusieurs niveaux. cf. données complémentaires d'articles wkpd
http://en.wikipedia.org/wiki/Relations_between_Nazi_Germany_and_the_Arab_world
http://fr.wikipedia.org/wiki/Politique_%C3%A9trang%C3%A8re_du_Troisi%C3%A8me_Reich_avec_le_Moyen-Orient
http://fr.wikipedia.org/wiki/Politiques_racistes_du_Troisi%C3%A8me_Reich
http://fr.wikipedia.org/wiki/Eug%C3%A9nisme_sous_le_r%C3%A9gime_nazi


Cela donne à penser sur le "bien naître" de l'eugénisme ": eu (bien) et gennaô (engendrer), en toile de fond l'ancêtre glorieux de la "génia", donnnant le "genos"... http://fr.wikipedia.org/wiki/Eug%C3%A9nisme

Il faut noter dans l'hygiène raciale indissociable du racisme, l'hygiénisme sexuel qui trouva des échos dans la sphère eugéniste, ou bien, serait-ce l'inverse ? On y retrouve un farouche acteur de la révolution sexuelle et de la "psychologie uraniste" ("cerveau hermaphrodite" ou androgyne d'Ulrichs, ou bisexualité mentale de Fliess / Freud / Breuer), en la personne d'Hirschfled ? http://fr.wikipedia.org/wiki/Bisexualit%C3%A9_(psychanalyse)

A voir, le premier Institut de sexologie, Berlin, de Magnus Hirschfled procédant ouvertement aux premières opérations de conversion (http://fr.wikipedia.org/wiki/Trouble_de_conversion), dite aussi de transition, ancêtres de l'idéologie transgenriste qui vient chercher des sujets jusque chez les adolescentes. Comment se fait-il que l'on trouve là l'idéologie queer et ses "care" ? http://www.larecherche.fr/savoirs/autre/cas-eugenisme-democratique-01-05-1996-72677

La politique du sous  homme a pourtant touché aux confins au milieu du XXème siècle. Dire que ce n'est qu'en 2015 que le mémorial des cinquante mille malades et handicapés victimes de Vichy anéantis toujours au titre de la croyance du purisme racial est enfin lancé... http://www.handirect.fr/rubriques/a-la-une/pour-creation-memorial-hommage-aux-victimes-handicapees-malades-deja-plus-26-000-signataires-pour-notre-petition,10088.html

Pernicieux, affreusement discriminatoire, c'est cela qu'est le féminicide, et ce n'est pas un génocide puisque ce n'est pas de peuple qu'il s'agit mais d'un seul sexe, soit de la moitié de tous les peuples patrilinéaires ou avunculaires. Il n'est pas question de victimisation, le nombre de victimes est là. Il n'est pas question de dolorisme, beaucoup vont jusqu'à en mourir. Et, il est toujours bien question de bagage génétique lorsque l'on élimine l'embryon parce que de sexe féminin ? "Féminicide foetal" une telle projection éliminatoire anticipatoire justifie toute la raison de demander la qualification en Droit des féminicides au complet et au rang des crimes contre l'humanité, aux côtés des génocides. Le féminicide du gynocide indien est désigné en "female genocide". C'est bien une population (majoritaire, ou presque) qui est mise à mal systématiquement et systémiquement de toute date et lieu ? Ce n'est pas la photographie réelle qui clive, c'est le fait.


Et, l'on a bien mis "génocide" dans le Code pénal, pourtant ce sont des homicides. Voilà, comme cela, l'argument "mais quelle idiote, il y a déjà l'homicide", c'est fait, exit. L'homicide tue tout type d'être humain, les féminicides ne s'attaquent qu'aux filles et ne sont pas toujours mortels.

Les mille et une façon de faire passer de "l'hominisme" pour de l'humanisme. Ce n'est pas la loi qui doit se sexuer, pas du tout, c'est juste que la loi doit enfin arrêter de nier la réalité du crime sexospécifique unilatéral systémique, qui n'est que féminicide. Parcequ'il n'y a pas égalité des sexes (qui n'est pas que sexuelle, c'est bien clair), il faudrait se taire et continuer le déni ? Donc se menotter de combattre cette oppression exercée par un système patriarcal dans les pays de Droit comme de coutume ?
 
Ainsi et en particulier, les femmes et les filles sont agressées, meurtries, assassinées d'une seule raison, c'est chose liée. Réification. Contrôle.
Pourquoi le Droit disjoindrait-il un seul et unique phénomène et dénaturerait le fait ? Surtout au risque de rendre la lutte contre celui-ci inopérante et de laisser l'humanité sans symbole de son interdiction ! Au vu de cette typologie des violences mais, surtout, des chiffres des féminicides (agynie, viols, mutilations sexuelles, etc. par milliards), cela va au négationnisme. Grand absent de toutes les pages de l'histoire. http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/genocides-au-xxeme-siecle.html
  • En tout premier lieu, dès avant la naissance et jusqu'après leur mort, les êtres de sexe féminin subissent la violence sexospécifique féminicide, parce qu'ils sont de sexe féminin et non pas parce qu'ils sont des hommes.
Et, en second lieu, redoublant, celles-ci subissent majoritairement la violence commune, sans lien à leur sexe de naissance, la violence qui s'exerce sans plus de discernement contre toute personne.
 
De la part d'hommes et de femmes,  les êtres humains de sexe masculin subissent rarissimement des agressions et tentatives d'agressions sexuelles :

Abus, viol, mutilation, castration, assassinats... parce qu'ils sont de sexe masculin... Quant aux discriminations et disparités sexistes négatives, on les cherche ? Sexisme misandrique, masculicide sont inconnus au bataillon.

Crime contre l'humanité et pour raison de naissance, et d'attaque systématique, prolongée, prévenue, avec tortures et négations - Survol éclair de quelques chiffres : "Eugynisme" de l'agynie de 200 000 000 de "femmes manquantes" en Inde dont l'estimation basse des assassinats féminicides se monte à 40 000. Sans pouvoir déterminer le nombre de mortes suite aux mutilations génitales féminicides, survivantes 150 000 000 avec séquelles irréversibles. Viols féminicides par milliards et mariages forcés de petites filles 31 000 000, exploitation sexuelle forcée ou induite, dans les 60 000 000...
Voir chiffres 1 billion, a little bit more, may be ? http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gl2AO-7Vlzk
 
Autre billet traitant de la face cachée du révisionnisme
http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/genocides-au-xxeme-siecle.html
  • Fondamentaux de cet ethno blog :
A - Féminicides - http://susaufeminicides.blogspot.fr/p/concepts-feminicides.html
B - Androcides - http://susaufeminicides.blogspot.fr/p/androcides.html
Plus encore : http://susaufeminicides.blogspot.fr/2013/08/salon-de-demoiselles.html
Des preuves ? http://susaufeminicides.blogspot.fr/p/cest-de-la-carte-tentative-darticle.html
Des chiffres ? http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/combien.html
Pour citer cette ressource, mentionner votre date de consultation sous la forme (consulté le x … 20…) Auteur : Christine Gamita Droits d'auteur : Creative Commons by-nc-sa 3.0 FR
Tout usage toile ou papier hors ce cadre sera passible de poursuites - Reproduction autorisée à condition de citer les liens © Copyright- Toute citation de cet article doit être de contexte, précise, avec date de version, blog "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr le lien exact du document & id. en cas d'usage du logotype montage photographique "Eradication des féminicides - Larmes de sang" CGMD © Christine Gamita Tous droits réservés illimités internationalUnauthorized use and/or duplication of this material without express and written permission from this blog’s author and/or owner is strictly prohibited. Excerpts and links may be used, provided that full and clear credit is given to "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr with appropriate and specific direction to the original content. However, no link is to be reproduced on slanderous motives and/or miscategorization. Therefore, before any use of network Tools such as scoop-it or pinterest & so, the author’s permission is required.
Il est essentiel lors de toute utilisation de cette production ou partie de cette production de préciser la source : le lien et l’auteure de l’article, ponctuation adéquate encadrant la citation -entre guillemets- et dans son contexte, sans distorsion ni manipulation ( article L122-5, du code de la propriété intellectuelle) . La permission formulée et explicite de l’auteure est également exigée. De la même manière, concepts, termes et approches empruntés à l’auteure du blog doivent être mentionnés comme tels- références adéquates.

En vertu du code de la propriété intellectuelle stipulant à l’article L121-1,‘ L’auteur jouit du droit au respect de son nom, de sa qualité et de son oeuvre. Ce droit est attaché à sa personne. Il est perpétuel, inaliénable et imprescriptible.existe aussi dans les langues suivantes : 

1 commentaire:

  1. bonjour, je préférerais modifier légèrement une phrase, si toutefois j'ai bien compris ce qu'elle souhaite dire: "des êtres humains de sexe masculin subissent eux rarissimement de la part de femmes, et d'hommes, des agressions et tentatives d'agressions sexuelles : abus, viol, mutilation, castration, et assassinats (parce qu'ils sont de sexe masculin...)"

    j'enlèverais les () !

    des foetus féminins puis des fillettes ou des femmes sont tué[e!]s en raison de leur sexe.

    et les foetus puis les enfants et adultes masculins ne subissent pas de tels actes car leur sexe est considéré plaisant, supérieur, économiquement productif, etc....Cependant les chiffres OMS 2008 concernant les violences sexuelles sur mineurs dans la zone Europe montrent des % quasiment égaux entre les deux sexes.
    en ce qui concerne les violences sexuelles subies par des enfants, il faut donc lever toute ambiguïté : on parle bien des motifs des crimes/délits, et non pas du nombre.

    merci de tout ce travail d'information et d'expression.

    RépondreSupprimer