lundi 23 janvier 2012

Violences féminicides australes

Freedom cannot be achieved unless women have been emancipated from all forms of oppression” Former President Nelson Mandela during the opening of South Africa’s first democratically elected parliament on 24 May 1994

Janvier 2014, le viol féminicide collectif et correctif navigue de l'Orient au Méridien, du Septentrion à l'Occident.. coutume des pères fustigeant eux-mêmes ou lançant les fils sbires aux trousses. http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2014/01/23/en-inde-une-femme-condamnee-a-un-viol-collectif_4353582_3216.html

Depuis les années 2000 environ, l'Afrique du Sud s'est enfoncé dans les féminicides - Vite, c'est urgent, reconnaissez-les et interdisez-les décisivement ! Moins il y a de misère, plus il y en a. Cet apartheid sexiste est inconcevable. Tourner la tête de l'autre côté n'est pas possible

http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/01/violences-feminicides-androcides-sud.html

Humour noir - L'un des derniers tweets de Reeva Steenkamp, la jeune femme mannequin victime d'un "féminicide conjugal" appelait à la mobilisation ce vendredi contre les féminicides ! L'Afrique du Sud a depuis un bon moment dépassé l'Inde en féminicides... http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/l-affaire-anene-booysen-le-viol-qui-revolte-l-afrique-du-sud_1220668.html
 

1 - Sur des croyances profondément ancrées de l'énergie positive sexuelle que l'on vole à l'enfant violé (qui rappellent celles de l'Asie) et de ses vertus protectrices du Sida, cinquante enfants sont violés par jour. La plupart de sexe féminin. Cette épidémie de violence sexospécifique semble émerger au début des années 2000. Mais aussi, je me rappelle que dans les années 90, j'avais été dégoûtée d'apprendre de plusieurs amis à Maputo que des "tantes" les avaient initiés par tripatouillages vers treize ans mais de là, à apprendre  par les réseaux sociaux plusieurs années après être revenue les salves de viols féminicides et androcides... La RDC qui continue les féminicides mutilants souffre de la même croyance http://www.irb-cisr.gc.ca:8080/RIR_RDI/RIR_RDI.aspx?id=453956&l=f
http://www.memoireonline.com/07/09/2284/La-repression-des-infractions-se-rapportant-aux-violences-sexuelles-dans-le-contexte-de-crise-de-la.html

En 2015, je me vois forcée d'ajouter ici ce bref paragraphe, le coeur fendu de voir que les années passent dans l'immobilisme de lutter contre les croyances féminicides, tout continue sans qu'aucune institution internationale n'ait diligenté une enquête serrée de savoir tous les auteurs et tous les responsables transis de pétoche qui les couvrent forcément. Est-ce la résurgence d'antiques croyances amenées par des peuplades bantoues descendues à partir du Xe siècle des forêts du Centre aux vallons du Sud ? La bonne excuse à pasdechance et des diamants rouges... évidemment que les guerriers sont formés à être des bourreaux, quelle est la nouveauté ? 
"croyance superstitieuse voulant que «si vous couchez avec des vierges, vous serez couverts de diamants rouges». " http://www.slate.fr/story/100433/congo-femmes-viol-sorcellerie-soldats
2 - Qu'elles ont donc du courage, elles, qui portent leurs enfants arc en ciel à bout de bras. Et leurs filles. Mais comment parviendront-elles à enseigner et enraciner une culture de paix quand  une sur deux est violée, battue (inutile même d'aborder les violences conjugales fémincides).

Il faut l'aide du monde entier derrière eux car la violence sexospécifique sud africaine darde plusieurs racines. Parceque le féminicide symbolique y montre toute sa puissance contre les Eves arc en ciel (La chanson en lien à écouter "Eve, lève toi et danse avec la vie")

Comme partout les femmes doivent se protéger, en place que les sociétés apprennent à ne pas violer, on continue à nous obliger à apprendre comment ne pas être violées ! C'est d'un confortable de se balader avec ça ! Et puis il ne doit pas y avoir le modèle enfant !
Préservatif "à-la-mords-moi-le-noeud" du Dr  Ehlers
http://www.eteignezvotreordinateur.com/rape-axe-le-preservatif-anti-viol-equipe-de-dents/
http://www.facebook.com/groups/189082951138416/410983382281704/?notif_t=group_comment_reply#!/photo.php?fbid=455204151176581&set=a.450434281653568.109760.208899849140347&type=1&theater
Le Monde s'en aperçoit aujourd'hui ?! 12 ans que ça dure ! hardcore http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/04/19/le-viol-d-une-adolescente-cree-la-stupeur-en-afrique-du-sud_1688269_3212.html

Et l'exploitation sexuelle induite et forcée bat également son plein :
video
Qui me dira ici que la prostitution évite les viols ?

3 - En plus la violence sexospécifique punitive se veut corrective, éducative des femmes, qu'elles soient hétérosexuelles ou homosexuelles ! Le summum de l'indignité plutôt. 510 viols féminicides lesbophobes par an en Afrique du Sud, malgré la possibilité de mariage et d'adoption pour des couples gays... Virilité choyée.
http://nouvelesprit.over-blog.com/article-stoppez-le-viol-collectif-65822991.html

Jusqu'à la coutume de mutilations féminicides d'excision confirmé dans la région Venda, notamment. Heureusement, cette étudiante a eu le courage à visage découvert de faire état des constats. Bravo à son courage  http://africlaw.com/2012/06/07/female-genital-mutilation-in-south-africa/

4. Je n'aborderai même pas la violence sexospécifique féminicide sur les ressortissantes expatriées des pays limitrophes, Swaziland, Mozambique, Tanzanie, parmi elles des mineures.... Aidons-les à s'en sortir, munis d'un constat lucide. Combien d'assassinats féminicides ? Combien de violences et assassinats féminicides et androcides d'enfants ? On peut dire que le femmicide est à l'honneur dans l'hémisphère austral. STOP FEMICIDES. Para com os feminicidios. Arrêtons donc de nier l'évidence. L'arme de domination par excellence y est la violence sexospécifique. C'est trop facile de tout mettre sur le dos de Mère Misère...

Même la matrilocalité matrilinéaire ne protège pas des viols féminicides en Afrique orientale et australe, ni des mutilations génitales féminicides - Comme quoi, cela sert surtout aux hommes polygames itinérants... et aux hommes de la parentèle de la mère... rien de matriarchique ou gynarchique, pas de danger.







  • L'exemple des "viols correctifs" féminicides arrive au Mozambique (grand nombre de travailleurs migrants et qui viennent mettre en pratique na Terra da boa gente...). Là, Moçambique, où quand j'y habitais pas une cérémonie cruelle de passage ne s'organisait plus en 1989. Maputo toi qui a abrité la signature du Protocole de Maputo, historique traité de l'Union Africaine, où es-tu ? ! http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/Terriennes/Chroniques/Coups-de-gueules-coups-de-coeur-La-chronique-d-Isabelle-Mourgere/p-20297-Une-journee-mondiale-contre-l-excision-et-apres-.htm


  • Les viols féminicides et androcides continuent année après année en Afrique du Sud. Qui fait quoi ? Après l'écrasement de l'apartheid, l'Afrique du Sud va-t-elle enfin passer à l'éradication de la violence sexospécifique et au bannissement de l'"apartheid sexiste" ? Et non pas toujours se défausser que ce serait faits de misère. Autant de viols féminicides qu'en temps de guerre : Que fait la Cour Pénale Internationale ?

    Emblématique "Rape of Lady Justice !" http://www.zapiro.com/cartoon/122794-080907st#.UI65WMXQdbs

    A la tête du pays (effet de misère ?) un président qui a opposé son pouvoir zulu à ses victimes de viols féminicides qui ont été faites passer pour menteuses (où ai-je déjà entendu cette version ?
    Et la complicité quand le viol féminicide de la première dame Mme de Klerk épouse d'un président a été gommé, effacé, une nouvelle fois perpétré de l'avoir tu, et perpétuation symbolique du féminicide et de l'androcide aggravé sur enfants ? C'est vrai que les handicaps se superposent amèrement.

    L'hémisphère austral m'est particulièrement cher grâce à Gandhi et Mandela et parce que j'ai vécu plus de six ans au Mozambique dans le bush, comme en zone informelle et résidentielle, et pendant la guerre, et la paix signée. D'ailleurs, je me trouvais à Harare au Zimbabwe à la libération de M. Nelson Mandela...

    Nota bene - Aucun billet n'est fait pour stigmatiser un endroit plutôt qu'un autre. L'Europe qui n'a nullement éradiqué le viol féminicide, mariages forcés, etc. a des progrès supplémentaires à gravir sur l'échelle des continents au taux des féminicides, domestiques, conjugaux, incestueux, publics, collectifs, pédocriminels, de l'exploitation sexuelle forcée et induite, de "traite des blanches", etc. et la queue de comète des violences androcides...

    1. "Child-rape epidemic in South Africa" "Over 15 percent of all reported rapes are against children under 11, and another 26 percent against children 12-17. For the year 2000, some 58 children were raped or the victims of rape attempts in South Africa every single day." - 50 000 plaintes dont "22 486 children raped in '04" http://www.freerepublic.com/focus/f-news/1534435/posts 

    2. "A woman was raped in South Africa every 17 seconds. This did not include the number of child rape victims."
    http://www.rape.co.za/index2.php?do_pdf=1&id=875&option=com_content

      3. http://benjamin.joffe-walt.com/success-south-african-minister-agrees-to-meet-corrective-rape-activists/ We got it! After 140,000 people from more than 150 countries called on the justice minister to meet with local activists leading the fight against ‘corrective rape’, the chief of staff has just informed Change.org that the minister will, without question, meet with activists, prosecutors and police to discuss ‘corrective rape’. https://www.change.org/petitions/south-africa-follow-words-with-action-against-rape - "Femmes pour la paix, Paix pour les femmes" SOUTH AFRICA: Activists Call For Retaliation Against Corrective Rape in South Africa "“corrective rape,” in which men rape lesbians to “cure” them of their sexual orientation, has been on the rise in South Africa. In the past decade, thirty-one lesbians have been killed because of their sexuality, and more than 10 lesbians a week are raped or gang raped in Cape Town alone, reports the Guardian...."http://www.peacewomen.org/news_article.php?id=3560&type=news 

      Aide aux survivants de la violence sexospécifique de viols (féminicides & androcides) et témoignages http://www.rape.co.za/ et statistiques (mentionnent USA) et en USA & UK précisément sur mineurs http://www.aest.org.uk/survivors/research_papers_and_statistics_on_abuse.shtml 

      Source obligatoire - Toute citation de cet article doit être de contexte, précise, avec auteur 
      http://susaufeminicides.blogspot.fr/2012/07/qui-ecrit-ici.html version datée en blog "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr le lien exact du document & id. en cas d'usage du logotype montage photographique "Eradication des féminicides - Larmes de sang" CGMD ©Tous droits réservés international 2012

      2 commentaires:

      1. Je suis contre le mêlange volontaire et opportuniste de touiller le lesbianisme avec l'homophobie qui porte à confusion et qui empêche les femmes d'avoir un lieu (les centres de femmes) pour se confier des abus des homosexuels à leur égard, embourbées que sont les lesbiennes opportunistes sous une étiquette qui soutient les hommes entre eux, exclusivement. C'est encore une autre forme de barrière imposée aux femmes, une embûche pour les empêcher de se faire entendre par une oreille qui soit disponible pour les écouter et les entendre au lieu de se faire rejeter systématiquement et de passer pour l'intolérante alors qu'on est la victime dans ce monde du masculinisme en priorité, en majorité et en tout et partout. Finalement, ces lesbiennes sont-elles plus phallocrates que les phallocrates mascus ?
        FEMMOPHOBIE.COM

        RépondreSupprimer
      2. Bien que mon article des violences sexospécifiques australes vous parle d'une zone géographique à haut risque... je vous remercie d'orienter le projecteur sur un sujet en effet crucial qui reflète le danger autodestructif de luttes minoritaires où sont entraînées les femmes à s'engager et qui les détournent de leur propre cause -droits universels des femmes en strict respect de l'égalité complète des sexes-

        Cui bono ? Vous avez raison de souligner que seuls les phallocrates trouveront intérêt et large bénéfice à cette confusion des genres et qu'ils s'appuyent sur le genrisme (dérivé des études féministes de genre) en poussant l'avantage donné aux queers et sex positives post modernistes, afin de faire exploser la liberté de toute consommation travestie sous une prétendue liberté de choix, au fond toujours au préjudice des filles et des femmes !

        Les phallocrates masculinistes sont en tout postmodernes au point d'être archaïsants avec touche actuelle supplémentaire et perverse sur leurs ancêtres patriarches, d'avoir retourné par manipulation politique et substitutions les lesbiennes saphiques (de sexualité sans phallus) contre les femmes hétérosexuelles, majoritaires !

        RépondreSupprimer

      Si ce journal vous parait utile

      Votez pour lui