jeudi 5 janvier 2017

Larmes de perle

¡Féminicides! Définition complète http://susaufeminicides.blogspot.fr/2011/11/feminicides-definis.html
La jeune femme à la perle - Johannes Vermeer — http://www.mauritshuis.nl
https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3635134
"On aimerait bien que les dévotes fassent profil bas et cessent de promouvoir les marques d'impureté et de modestie des femmes, en se prenant pour des perles. Que la dévote nous parle donc contraception et IVG et tout ce que son saint livre établit contre le sexe féminin et contre la sexualité émancipée. Les dévotes propagent le sexisme, nous n'en voulons pas, les grenouilles de ben itier n'ont pas à imposer leurs choix identitaires et leur prosélytisme à torpiller la laïcité. On leur a constitué tous droits, payé fac et école laïque des années durant... la dévote a sa boîte, nous fait suer à la tévé et prêche de morale, alors qu'elle est la preuve vivante qu'en rien elle ne serait une musulmane persécutée. Merci de la preuve éclatante qui dit que tout est ouvert aux musulmanes, même outrées. Merci princesse. On croit rêver, de ce tour de passe passe fort amusant, la princesse vertueuse de droit divin qui chipotait dans sa purée de pois - est-ce #LEmissionPolitique ou la chaire de Notre Dame ?" Réaction devant le poste, 5 janvier 2016, 22 h, Christine Gamita[1]

  • Jeune fille au turban, à la perle, antithèse du credo aux antipodes du religieux puritain.[2]


Pourtant, certains n'ont pas hésité à banaliser la marque d'assujettissement par cet archaïsme et hors de propos pictural, afin de supporter les turbans littéralistes de nouvelle bondieusite*[3]

Il s'agit là de bien saisir toute la nuance de taille d'une montagne entre le credo et la croyance. 'Aqïda n'est pas croyance, c'est credo. Le salafisme et branchioles cousines (prétendue sagesse des anciens), et tout fondamentaliste, tente d'imposer son credo, alors que la laïcité laisse toutes les croyances vivre leur vie, peinardes.
[4]
Hiatus notable entre les deux qu'il faudrait voir à ne pas négliger[5]


Et ce que le rite oral permet en credo... [6]

Nous voilà donc embarquées en turbanistique...
  • Si, au XVIe déjà, le turban représente signe de conversion, turquerie montrant l’adhésion à l’islam, cela n'est aucunement le cas de cette "Joconde du Nord" et ses affèteries sans religion de perles et turban (en persan : دلبند ou دولبند (dulband)[7]
C'était donc bien d'argument fallacieux de sophisme religieux, comparaison n'étant pas raison...
« 1575 symbole de l'Islam (Thevet, Cosmographie univ., XI, III, fo367 vo: quitte le Turban, et la Loy Turquesque); 1636 prendre le turban « se convertir à l'islam » (Monet: prandre le Turban) »[8]
La démarche se trouve sans dissimulation exposée d'appel à la conversion. Quels vils petits marquis et leurs suivantes voudraient brouiller cette peau de lait qui n'a d'ombre puritaine pour l'assombrir ? De suite rions du folklorisme à la petite semaine avec faux bijoux...(sefseri fût aussi imposé par les Ottomans turcs... Rappelez vous Saladin le Kurde et Nourredine le Turc, vous savez les califes de Constantinople)

Il s'agit d'une nouvelle apparition très lourde, proche des Frères musulmans selon des journalistes informées et du CCIF, et la sauce financées par Saphir news - bravo et merci d'inviter, F2 des SM plutôt que des musulmanes féministes ! Olives au ccif citron encore une fois sur le plateau apéro.. Convertie multibénitier - l'aumône commune, l'œcuménisme financier de l'obole et son idéal du financement sans rémunération financière de la dette... La charité toute nue.[9]

A Nevers - portraits de classe 2002/2003 - Médaillon 30
https://www.nevers.fr/assets/files/ncmb/ncmb98.pdf
Beaucoup moins charitable avec les Blancs généralisés en coloniaux ? Voir "Lallab | Facebook  ...Ma conversion à l'islam en 3 points. Je me suis toujours posé ..... Lallab avec Attika Trabelsi "
    N. B. - Lallah participa, bien sur, au camp.
    Cependant, cela pourrait être pris à revers à lire les travaux sur l'esclavage colonial musulman, arabe et turc, des razzias des siècles durant de blancs et de noirs ?
    [10]

    A sa décharge, il faut dire qu'elle n'est pas la première. Déjà en avril 2016, le turban à République, membres du PIR aux fourneaux de la buvette merguez, prétendent contre toute attente que le voile musulman des imamahs, ou des mollahs, serait anodin... alors que Chadortt Djavann de terrain dit tout l'inverse ?! Et tant d'autres, comme Beauvoir qui se mobilisa contre le voilisme iranien -Alors oser comparer son turban de femme plus âgée qui plaint sa chevelure décoiffée avec quelque reste de coquetterie et qui rappellerait plutôt celui de Clementine Ogilvy Spencer-Churchill, quelle inconséquence et idiotie historique-

    Hanane Kerimi - commission MAFED /  PIR et réseau Lallab
    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10207773956260309&set=p.10207773956260309&type=3&theater
    D'autres de même carrure, expulsant en voisin, appartenant aux mêmes groupuscules qui se côtoyaient debout la nuit sur notre place, s'en arrogeant l'espace et en déboutant les riverains ostracisés ?[11]
    • Credo n'est pas croyance, vert dedans, vert dehors. Verte au grand pied*, historique :
    Pipeau d’une piètre musicienne – Concernant une prétendue interdiction d’entrée en banque et humiliations universitaires en turban, personne ne sait et n’oserait distinguer entre les châles que des femmes souffrant de cancer portent courageusement et élégamment, les dread locks empaquetés des rastas chics (du même cabas, voir ici rastafarisme, et ce signe notable de conversion et indigénisme.

    A savoir aussi que l'alévisme n'empaquette pas les femmes. Ici quelques éléments au sujet du rastafarisme et de l'alévisme.[12]
    Au passage, notons combien les dévotes et l'ambiance parfois délétères qu'elles parviennent à semer avec les barbus en qamit dans les cours et amphis restent sous estimées en dégradation de l'autorité des professeures en particulier, et des étudiants en général car certains sujets se trouvent empêchés d'être traités pour raisons des dogmes professés ouvertement et de l'obligation pour pouvoir à continuer faire cours de sauter du chapître ! Les droits des enseignantes bafoués et mises en défaut de faire leur travail correctement... Combien finissent en dépression puis en démissions ?
      Pour celles et ceux qui n'auraient pas assisté à l'esbrouffe de la chaîne publique qui pour la nième fois nous sert une militante piriste ou affidée (parti des indigènes de la république) toujours de même bac +5 geignard avec biocursus imprécis à trafiqué ! Indignes du journalisme, et bête car on peut se renseigner facilement par le rézoo sur les hauts faits démago ? On se rappelle la prétendue "télespectatrice anonyme" peu amène qui s'égosilla contre l'académicien et philosophe Alain Finkielkraut, Wiam Berhouma, prof' d'anglais, PIRwoman en janvier 2016.[13]

      A partir de 55 mn environ - Attika Trabelsi
      https://www.youtube.com/watch?v=lGLRV0pjzqw
      "Les lois Ferry de 1881 et 1882 rendent l’instruction primaire obligatoire pour les garçons et filles âgés de 6 à 13 ans. L’école publique est gratuite et laïque. Avant ces lois, l’enseignement primaire était encore principalement assuré par l’Eglise catholique. Pourtant, dès 1792, Condorcet proposait, dans son Rapport et projet de décret sur l’organisation générale de l’instruction publique, un système éducatif séparé de toute influence religieuse."[14]
        A savoir que le diplôme d'études supérieures spécialisées, ou master 2 professionnel n'est pas un concours à Normale sup'. Mastère 2 (signifiant mastère professionnel qui n'est pas le mastère dit auparavant Diplôme Etudes Approfondies mais un DESS). Il lui reste encore quelques longues nuits d'études pour devenir agrégée ou docteure -environ quatre, cinq ans de plus- ! Cependant, ses journées sont consacrées à faire bénéficier des facilités à faire des études dont elle a bénéficié en provinciale nivernaise,
        "///Baccalauréat série Littéraire option Arts Plastiques en 2010 ... Licence d’Histoire et de Sociologie à l’Université de la Sorbonne ...diplôme universitaire d’arabe dans la même école. ... « Master Echanges Européens et Relations internationales » à l’Université de Cergy Pontoise en collaboration avec Paris 1"[15
        Sur la base de données professionnelles Linkedin, où s'empilent des cévés élogieux pour créer son réseau, l'on ne trouvera pas mieux et quelques stages, une autre corde à l'arc par "Fez online" (le pendant du turban, couvre-chef, on se le rappelle, interdit ainsi que le voile, pas Mustapha Kemal.[16]


        Pas de Normalienne en vue (concours ens ulm et cursus lourd qui se méritent) - En plus de la charité bien ordonnée qui commence par soi même, n'y avait-il pas aussi obligation d'honnêteté... Laisser accroire en titre et diplôme biaisés, est-ce bien de religieuse morale, et d'éthique pieuse tout court ? Tromperies d'apparence et d'intérieur, fausses élégances et fausses libertés.

        Erreur de casting - master 2 (type DESS) géopolitique, hébergé par ens ulm ne fait pas "normalienne"
        Du système bancaire aux plateformes de l'obole-

        Tout cela pour persuader à tout prix le populo que les pures dévotes, modestes, humbles mais dynamiques restent toutes libres de faire self made woman sociale, banquière mais sans pognon ni usure (beurk), non confinées au foyer et à la maternité, épanouie sans frustration sexuelle, que dis-je, transcendée... Bonne mère, dieu le père libère. On aura remarqué cette soudaine souriance qui tente aussi d'effacer d'autres mauvaises impressions conviées sur maintes émissions favorisant les clashes et les hargnes. Banaliser, faire croître et multiplier l'exhibition de foi, ne rend pas service. Cela rappelle la position religieuse de radicelles, en croisades et rédemptions la même semaine.
        Scotchée ici [17]
        "Je voudrais tout d'abord poser une question : la télévision publique nous proposerait-elle sérieusement comme intervenante une chrétienne traditionaliste revendiquant le droit d'être soumise à son mari ? La France entière rigolerait de sa ringardise et de sa bigoterie. De plus, n'importe qui peut se définir "féministe", même en portant une burqa ou une cocotte-minute sur la tête." Waleed Al Husseini  [18]
        . On est donc tous bien d'accord que ces envolées de tissu et verbales sont religieuses et font partie du phénomène du voilisme*. voir le déroulé du voilisme ici  [19]


        Comment le voile non obligatoire est imposé : Il suffit aussi de naviguer sur les forums religieux pour voir comment s'articule le voile non obligatoire :


        Nous avons également une précieuse indication de la CEDH prenant au sérieux le dire exact d'une Turque, dont la revendication identitaire précisée par elle-même  
         "le port du foulard est imposé aux femmes par une prescription coranique qu'il est difficile de concilier avec le message de tolérance, de respect d'autrui, d'égalité et de non-discrimination que, dans une démocratie, tout enseignant doit transmettre à ses élèves" Cour Européenne des Droits de l'Homme (Aff. Lucia Dalhab c/Turquie, 15 février 2001) [20]
        Ce serait d'irrespect de l'expression décidée de ces dames qui soutiennent d'elles-mêmes que le turban-voile d'islam relève de la part fondamentaliste du dogme. Peu importe et inutile d'aller en jugement de théologie contre leur position, puisqu'en cette religion-là, il est bien connu qu'il y a absence d'obligation, ce qui permet de passer y compris par dessus le dire divin qranique, chaque croyante extrapolant de sa relation directe de soumission à son créateur avec orgueil et vanité de prétendre se faire modeste et pudibonde pour l'honorer et ses prêtres qui ont inventé cette norme religieuse.  Il vaut donc mieux les prendre au sérieux et les respecter en leur prétention, ce qui n'est pas s'y plier. Ceci pour ceux qui nient que les awripeaux* soient musulmans.*[21]


        -on pourra également lire la décision Ebrahimian c/ France ainsi que la récente limitation possible de l'expression religieuse qui empêche l'intégration des filles à la piscine suisse Osmanoglu et Kocabas c/ Suisse.[22]
        • "Le" fichu des mémés... 
        Les mémés ne sont pas négligés. Il faudrait cesser de minimiser, minorer, le voile en le faisant passer pour fichu, lorsqu'outil d'asservissement, d'autant plus que religieux ! Tout de même drôle d'imaginer que les aïeules en France ou en Russie d'antan étaient de pudiques, modestes  matriochki qui cachaient leur toison lubrique d'ex lol ita ? Depuis les années 70 au moins, le foulard ne servait d'ailleurs plus qu'à tenir parfois chaud aux oreilles, si du temps de Voltaire, sa pointe couvrait la poitrine... [23]

        Il faut cependant souligner que minimiser en coiffe, couvre chef et accessoire de mode nous dessert toutes : Aux unes niant leurs dires reprenant l'interprétation sunnite révolutionnario-fondamentaliste de versets, et aux autres de cacher sous les tapis que cette affaire consiste à brimer les corps et toisons prétendues impudiques et lubriques. On voit bien qu'il est illusoire de vouloir ne se baser que sur la négation ou l'ostentation d'appartenance religieuse en espace public, qui n'est obligé de rien à être neutralisé en l'absence de texte contre l'ostentatoire des sectes en public. La contravention aux droits des femmes, parfois grave, conjugué à l'exaltation exhibitionniste religieuse ne permettrait-il pas plutôt d'y voir des troubles à l'ordre public. Une tournure nous manque le précisant dans les textes légaux de protection des droits des fillettes et des femmes.

        • Quant au « voile qui ne tue pas », on a honte pour ceux qui le prétendent, comme maintes pir.
        Les persécutions, et assassinats religieux, par le voile et contre les femmes qui refuseraient de le porter sont tristement banales, à divers degrés, dans tous les pays OCI avec religion d'état islam. Lisez toutes les apostates musulmanes qui se sont libérées de ces linceuls et préviennent mais sont méprisées par les obstinés antilaïques.
        En tout cas, je reste sur ma faim, l'asservissement des femmes resterait tolérable sur les petites filles ? Le symbole de l'asservissement des femmes resterait correct et non pas obscène dans le pays des droits universels, largement exportés, mais non respectés in utero ?

        Et ses copartidaires PIR depuis le manifeste 2005 en promotion de l'identité religieuse, avec et sans turban, dont quelques hauts faits déjà ici archivés et la prêtresse Delphy. Voir billet dix ans plus tard concernant le "féminisme matérialiste" des PIR et adjacentes. 

        Extrait m/billet 2015 de diverses citations "activistes associatives"
        Houria Bouteldja
        Présidente Parti des Indigènes
          Attika Trabelsi
          Présidente Soldascencion

        Anonyme - Nique la France, Devoir d’insolence, Saïd Bouamama et Saïd de Z.E.P, NPA 2010

          PIR avec ou sans turban -manifeste (MIR) et parti, dont initiatrice et fondatrice entre autres Christine Delphy, voir sur son site LMSI collectif, comme déjà rappelé en Pomme reinette plus haut.  http://lmsi.net/Nous-sommes-les-indigenes-de-la

        C'est donc bien ceux-là qui ont suscité la bronca délibérément, qui s'esbaudissent du résultat... Ainsi, voilà démontrée la belle tentative de provocation ratées - Révélation et complainte cousues de fil blanc de cette activiste anticapitaliste qui s'est achetée les pendentifs en perle pour mieux coller à l'image de coiffe anodine- Bravo, belle tentative, plouf, plutôt dans la mare. Le petit père des peuples nous prend pour des perdrix de l'année ? Sale affaire - Nous nous tairons donc sur l'anathème de diagnostiquer en pathologie le soubresaut féministe de comparer l'incomparable beauté flamande et la triste pudibonderie religieusement affectée.
        • Piliers de temple ne font pas laïcité
        Vu également que toujours tenté, mine de rien sans y toucher, la banalisation du voilisme qui rangerait aux oubliettes les bigoteries ? Que de petits machiavels encore mal gauchis. Pourtant cela ne fait qu'introduire dans la jeune société l'idée des filles qui doivent être pudiques et se bien tenir et des garçons qui peuvent choisir comme à l'étal, la plus minaudeuse et décente enkhôlée ? Et de faire les innocents que cela aurait été de hasard. On dirait plutôt un habile communiqué d'el azar salaf', mielleusement a bien compris que contre les femmes, le mieux est de dire qu'il n'est pas quranique... 


        Mauvais temps de clientélisme - Prétendre que les Français seraient des persécuteurs religieux, quel culot de lampe, c'est inique ! Lorsque persécution il y a -et, de fait, impossible lorsque la croyante reste discrète laïque démocrate-, des croyants n'affluent pas en nombre, dévots affichés comme toujours plus -devenir 2ème religion n'est pas à la portée de la reproduction spontanée mais bien du fait d'immigration redoublée- ! Ce serait, en effet, les prendre pour des idiots que de se précipiter dans la gueule d'une prétendue louve Marianne ? Vous confondez avec la louve palatine. Donc, non, catégoriquement non, il n'y a aucune persécution religieuse en France !

        • Dernière question - Pourquoi personne ne se veut inspirer du fondamentalisme alévi ? Voyez là que des millions de musulmans de dogme des plus antiques restent sur le sable...
        CItation de Longue vue, panorama religieux
        http://susaufeminicides.blogspot.fr/2015/01/longue-vue.html
        La chatte du rabbin - Une femme avisée (une des trois rabbins françaises), qui possède donc quelque expérience du poids des règles de pudicité des curés (qui a cure d'âmes) -les ayant remis en place-, met le doigt sur le noeud du problème : Prendre le dogme écrit par les hommes au pied de la lettre reste servir leur messe sans dérogation, alors que jamais moteur d'émancipation mais toujours du contraire, alors que la République et ses élus fournit tous les moyens d'appliquer la sortie inexorable de sortie de tutelle :
        "Ces femmes qui disent légitimement «Je suis un sujet de plein droit, autonome et souverain dans sa décision» ont raison de l’affirmer mais elles oublient de dire qu’elles le sont grâce à la République… et sûrement pas grâce aux interprètes traditionnels de leur tradition religieuse, qui précisément leur nient cette possibilité, et font toujours du féminin le genre de la dépendance, de l’éclipse ou de la soumission."[24]
        VV - Le vert ne sied pas au teint, surtout vaseux - et le pompon des twt de propagande identitaire qui se ramasse d'un beauf de service qui ose comparer l'indigeste turban islamo-indigéniste au gracieux portée de la jeune fille au turban et à la perle de Vermeer... le niveau des identitaires baissent au niveau de la vase, nouvelle couleur à la mode, vert vaseux ? Le vert fait campagne et province, à la fois. Le vert est inélégant.

        Déjà à Molenbeek, le vert vira. Le CCIB (de la ramure CCIF) soutenait en 2012, Farida Tahar, belgo-marocaine voilée qu'avait enquêté l'ex-fondamentaliste frériste, Mohamed Louizi. https://www.facebook.com/mohamed.louizi/posts/10209606164335870
        Têtard devenant batracien - Du hijab au turban, les jeunes femmes binationales brandies comme des étendards. J'avoue que je ne l'avais pas remise d'emblée avec changement de couleur du hijab au turban. La pêche aux grenouilles se fait au chiffon.
        http://www.leploermelais.fr/2013/08/22/jai-teste-pour-vous-la-peche-a-la-grenouille-2/

        Farida Tahar, conseillère communale Moleenbeek, quartier central de Bruxelles, Belgique de 2012 à 2016, la mutation
        En même temps, nos chers journalistes et polémistes de la oui oui family qui se croivent plus autorisés que les femmes à décider du féminisme et tous autres anticapitalistes garaudyens nous servant au balcon les indigénistes de PIR, peu nombreuses mais remontées comme des coucous... En même temps, ayant toujours brocardé les grenouilles de bénitier, ce ne sera pas la dernière, ni la première, voir la guer nouille qui se voulait voir plus grosse que lou biau 

        Rana verde
        https://twitter.com/sonayre/status/817117315896582144
        Gaffe aux muettes. Il est vrai que les déclarations de prêche de pudique perle sans prix et d'autre qui exhibe sa toison valant pièce d'euro traînée de main en main laissent trace... Les femmes émancipées autant musulmans qu'autres toutes stigmatisées en salope.  les silencieuses peuvent surprendre les harengs (voir poème apollinarien en fin de billet). 
        Un jour d'été, heureuse et coite, l'huître bayait. Tapi derrière un rocher le hareng la contemplait, mais tout à coup le désir de donner un baiser à sa bien-aimée devint si fort qu'il ne pût le réfréner. Il se jette alors entre les écailles ouvertes de l'huître et, surprise, elle les referme soudain, décapitant le misérable dont le corps flotte sans tête, à l'aventure, sur l'océan.Guillaume Apollinaire. Le Poète assassiné, VIII, 1916 http://litteratureprimaire.eklablog.com/fable-de-l-huitre-et-du-hareng-guillaume-apollinaire-a96931639
        Christine Gamita, Ph. D., ethnologie

        [2] La jeune femme à la perle - Johannes Vermeer — http://www.mauritshuis.nl

        [3] sur le modèle... bondieutisme, subst. masc. (J. VallèsLes Réfractaires, 1865, p. 21 : le bondieutisme, la religion des gens qui se convertissent en hiver et redeviennent impies en été; dér. de bonDieu, suff. élargi -isme*). Péj. Religiosité superficielle et opportuniste, dénuée de toute conviction profonde.http://www.cnrtl.fr/definition/bondieuserie

        [4] Même petit clerc peut voir que nul équilibre de voie du milieu, Aqîda, dans ces forcenés de la pudeur virile https://fr.wikipedia.org/wiki/'Aq%C3%AEda

        [5Par curiosité, voir plus loin ce qu'est le hiatus entre credo et croyance. Jean-Claude Schmitt, Du bon usage du « Credo », Publications de l'École française de Rome Année 1981 Volume 51 Numéro 1 pp. 337-361 in n° : Faire croire. Modalités de la diffusion et de la réception des messages religieux du XIIe au XVe siècle. Actes de table ronde de Rome (22-23 juin 1979)
         www.persee.fr/doc/efr_0000-0000_1981_act_51_1_1385

        [6]François Héran, Le rite et la croyance [note critique] Revue française de sociologie  Année 1986  Volume 27  Numéro 2  pp. 231-263
         http://www.persee.fr/doc/rfsoc_0035-2969_1986_num_27_2_2306

        [7] Article wikipedia "Turban" https://fr.wikipedia.org/wiki/Turban

        [8] Article "Turban", Atilf, Dictionnaire de l'Académie, CNRS http://www.cnrtl.fr/definition/turban

        [9] Sébille commune - Aumônes par Internet, projet de type économie participative oecuménique d'Attika Trabelsi : "Une plateforme de crowdfunding interreligieuse, mais pourquoi ?! Le saviez vous ? Aujourd'hui en France, il y a :  - 11, 5 millions de catholiques  - 2,8 millions de musulmans  - 150 000 bouddhistes - 125 000 juifs Ces croyants reversent chaque année et de manière récurrente ce que l'on appelle des aumônes. La zakat chez les musulmans, la Tsedaka chez les juifs, l'aumône de charité chez les chrétiens, ça vous parle? Et si nos aumônes étaient mises dans un pot commun? Et si nos aumônes permettaient la coexistence ? Et si nos aumônes permettaient d'impacter socialement et directement ? Collecter ces différentes aumônes pour financer des projets dans des pays en développement, l'idée est la suivantehttps://www.makesense.org/fr/projects/3472 - https://www.makesense.org/fr/users/7693

        [10] ""un séminaire de formation à l'antiracisme politique", il est réservé «uniquement aux personnes subissant à titre personnel le racisme d'État en contexte français» et exclut donc les personnes blanches.Jack Dion, A Reims, un "camp d'été décolonial" interdit aux Blancs, Marianne, 25/08/2016 http://www.marianne.net/reims-camp-ete-decolonial-interdit-aux-blancs-100242375.html

        [11] "L'écrivain* raconte l'agression verbale et les menaces dont il a été l'objet place de la République samedi soir et analyse ce qui se déroule là-bas. Intrigué par tout ce que je lisais dans la presse sur le mouvement Nuit debout, j'ai voulu juger par moi-même. Je suis donc allé samedi soir place de la République, à Paris." http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016/04/18/31003-20160418ARTFIG00255-finkielkraut-ma-reponse-a-ceux-qui-m-ont-expulse-de-nuit-debout.php

        [12] Panorama des croyances, autocitation http://susaufeminicides.blogspot.fr/2015/01/longue-vue.html

        [13Alain Finkielkraut, pris à partie par militante du PIR, Wiam Berhouma, prof' d'anglais lyonnaise, janvier 2016 http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/des-paroles-et-des-actes/des-paroles-et-des-actes-du-jeudi-21-janvier-2016_1269257.html

        [14] Grâce à la République, les bigotes gratuitement et sans être inquiétées ont pu aller à l'école... "Les lois Ferry de 1881 et 1882 rendent l’instruction primaire obligatoire pour les garçons et filles âgés de 6 à 13 ans. L’école publique est gratuite et laïque. Avant ces lois, l’enseignement primaire était encore principalement assuré par l’Eglise catholique. Pourtant, dès 1792, Condorcet proposait, dans son Rapport et projet de décret sur l’organisation générale de l’instruction publique, un système éducatif séparé de toute influence religieuse. Il était fondé sur l’égalité des filles et des garçons devant l’instruction. En 1793, la Convention avait donc établi l’obligation scolaire et la gratuité de l’enseignement primaire, mais le projet avait été très vite abandonné.http://tice33.ac-bordeaux.fr/Ecolien/LinkClick.aspx?fileticket=QqfBJibuyrM%3D&tabid=4589&mid=11912&language=fr-FR

        [15] "Hélène et l'équipe du Tour sont à Lille, aujourd'hui on vous parle de méthodologie : "comment réaliser son pitch ?" avec Attika Trabelsi, Présidente de l'Association SolidAscension
        L'association consiste essentiellement à offrir un capital social et culturel à des jeunes de la classe populaire qui en sont dépourvus, à aider les jeunes dans leurs démarches administratives et universitaires, à compléter l’action des tuteurs à l’université, à informer les jeunes sur les débouchés scolaires post-baccalauréat, notamment sur les grandes écoles dans des zones socialement défavorisées (principalement en ZEP) et à mettre en place un suivi sur plusieurs années à travers une action de parrainage et de « coaching »." http://www.mouv.fr/diffusion-ticket-for-change-jour-10

        [16] Fez online, une autre association Attika Trabelsi https://fr.linkedin.com/in/attikatrabelsi

        [17] Les associations péricultuelles* ne sont-elles pas des associations cultuelles déguisées. http://susaufeminicides.blogspot.fr/2016/02/radicelles.html 

        [18] Athée réfugié en France, Waleed Al Husseini -emprisonnement et sévices subis en Palestine, en apostat musulman- https://www.facebook.com/AlHusseini.Waleed/posts/1512733775421190

        [19]
         [20] Histoire du voilisme* de contrôle féminin - Textes notables du Droit européen cités en la matière - autocitation http://susaufeminicides.blogspot.fr/2013/06/devoilez-vous-mesdames-une-fois-pour.html

        [21]Voit item AWRIPEAU* en Index Bal féministe http://susaufeminicides.blogspot.fr/2013/02/index-illustre-bal-feministe.html

        [22AFFAIRE OSMANOĞLU ET KOCABAŞ c. SUISSE 
        (Requête no 29086/12) http://hudoc.echr.coe.int/eng?i=001-170346


        [23] Le fichu en premier lieu serait plutôt marque de négligé, voire de déshabillé... "Léger vêtement en pointe dont les femmes se couvrent le cou, la gorge et les épaules. Je conviendrai avec vous que le fichu qu'il a plu aux commentateurs et aux imitateurs d'appeler la ceinture de Vénus, est une image charmante[VoltaireDict. phil. Anciens et modernes.Elle avait au sein la cicatrice d'une brûlure d'eau bouillante qu'un fichu de chenille bleue ne cachait pas extrêmement, [RousseauConfess. V]https://www.littre.org/definition/fichu.2







        MAJ du  25 juillet 2017 - Au sujet de la note [1, à savoir que notre compte a été abusivement effacé par Facebook, sans prévenir, ni motif, avec perte de banques de données et leurs notes contextuelles sur actualités-


        3 commentaires:

        1. A propos d'un expression qui m'a échappé, complément d'info "Mme Trabelsi se proclame « Féministe Prochoix » : FAUX.
          Dans l’univers féministe être Prochoix fait référence au possible choix ou non d’avorter. Le détournement des mots est patent. En réalité, Mme Trabelsi, présentée comme simple jeune entrepreneure, est une militante pro-voile"" trouvé sur billet du 10 janvier, Télévision publique et privée relais de la propagande islamiste ? Les vigilantes https://vigilantes2015.wordpress.com/2017/01/10/television-publique-et-privee-relais-de-la-propagande-islamiste/

          RépondreSupprimer
        2. Un troisième blog qui éclaire toujours mieux la situation iconique de ces militantes et militants dévots qui hantent les plateaux depuis quelques temps http://mlouizi.unblog.fr/2017/01/16/decryptage-france-2-et-la-fabrique-des-icones-islamistes-3g/

          RépondreSupprimer
        3. Au cas où ces trois facettes de terrain mises en blogs ne suffiraient pas, une mise en perspective qui rend tout limpide http://susaufeminicides.blogspot.fr/2017/01/lexigence-republicaine.html

          RépondreSupprimer