jeudi 28 mars 2019

Portrait de femme

-Danseuse sur le feu-

1er épisode - Portrait d'une Nestinarka (danseuse sur le feu)
1-ви епизод - Веселбата на огъня - Портрет на Нестинаркa
Extrait d'Essai d'anthropologie visuelle et sonore 
Визуално и звуково антропологично есе

Consultante et guide - Malina Stamatova - Консултант Малина Стаматова - Caméra Betacam - Yvan Obreykoff
Musique de fin de générique - Quelques secondes de la bande musicale de Microcosmos
https://www.youtube.com/attribution_link?a=C9f_3l2HphZ4fMt0&u=/watch%3Fv%3DerRcHMrqcAU%26feature%3Dem-share_video_user

Bien que j'aime beaucoup ce travail, la qualité médiocre de mon documentaire ne me satisfait pas et c'est pour cela que je le donne à voir, en espérant trouver des professionnels de la réalisation et du montage qui voudrait retravailler avec moi à partir du matériau des rushes sur Betacam, datant du début des années 2000, tournés par un excellent cameraman de télévision.

 Il s'agit de la partie principale de ma thèse numérique de doctorat en ethnologie (Auteur-Réalisatrice et productrice), que je mets à la disposition générale car c'est bien la moindre des choses après une scolarité primaire puis universitaire gratuite, tel que se présente l'enseignement en France. cf. http://theses.fr/2003PA070095

Ce billet SAF 1 Portrait de femme - Danseuse sur le feu est suivi de  SAF 2 Giulia Elena - Femme influente - Présentation-projection Danse sur le feu - Bulgarie https://susaufeminicides.blogspot.com/2018/05/giulia-flavia-elena.html

Documentaire ethnographique - 36 min - Rushes Betacam SP conversion numérique- Couleur - France, Années 2000 - Croyance en l'incombustibilité et sa manifestation directe - Esquisse d'un personnage de danseuse sur les braises, femme moderne d'une cinquantaine d'années, qui célèbre avec ferveur la Fête de Saint-Constantin et Hélène au Sud de la Bulgarie. De son quotidien de modeste agricultrice et bibliothécaire à la Maison de la Culture de son village de Brodilovo au spectacle saisissant des deux jours de la Fête à Bulgari, elle déroule tout aussi vaillamment ses points de vue qu'elle pose ses pieds sur la braise...
Contexte et résumé de thèse - De nos jours en Europe, les nestinari en Bulgarie, les anesténarides du Nord de la Grèce dansent sur les braises, baignés de la même ferveur que celle des pyrobates de l’Espagne septentrionale et des Nyungwes de Têté en Afrique australe : Ce rituel « élémentaire » de marche ou de danse sur le feu a été abordé sous l’angle de ses origines, des mécanismes psychosociologiques, neurophysiologiques patents -mis en œuvre pour ce qui touche à l’ «incombustibilité» et à l’insensibilisation-, des comportements individuels et collectifs, des évolutions historiques comme des significations sociales. Ce point de vue s’est reposé sur une tradition philosophique zététique & méthodologique liées au champ ethnologique. Il s’est agi de susciter une « synergie transversale » afin de mettre en cause et impliquer directement le parallélisme des diverses branches des sciences humaines ; tout en construisant progressivement une réflexion à caractère témoin, considérant le rituel et le « fait de communication » dans sa globalité, grâce à l’outil majeur de l’anthropologie visuelle et sonore. Son intérêt se peut donc résumer ainsi :  
- Permettre l’approfondissement d’une manifestation culturelle supposée non décrite ainsi,  
- Déterminer avec plus d’exactitude l’influence de l’environnement social, lors de leur déroulement, 
Cette recherche compte dans son analyse principale l’élaboration d’un document audiovisuel à portée anthropologique, portrait d’une nestinarka, inclus & soutenu en ce mémoire numérique."
“Visual anthropology essay – “Fire  joy” - Ethnography of the pyrobatic praxis’s ontological permanence & related belief in Eastern Europe[1]
  • Digression - Autre portrait de femme - Lady voyageuse en dilettante - 1717, Sofia,  Lady Montaigu, Extraits,
"Avril 1717, Andrinople.
Ce pays est l’un des plus beaux au monde, s’émerveille-t–elle. « Tout ce que je vois est tellement neuf pour moi que c’est chaque jour un spectacle nouveau. »
Ce voyage n’a été entrepris par aucun chrétien avant elle car tous prenaient la voie fluviale et empruntaient  le Danube.
Lady Montagu est surprise par la quantité de vignes vierges qui poussent sur toutes les collines. Il règne dans cette région un éternel printemps qui donne une mine gaie aux habitants. « Sofia est l’une des plus belles cités Turques. »
Elle se rend au bain en voiture, couverte d’un drap écarlate.
A 10 heures, le bain est déjà plein. Elle note le rituel des ablutions, la vapeur qui attendrit la peau, les cinq salles aux usages différents et enfin, l’alternance de l’eau froide et de l’eau chaude pour réveiller le corps engourdi par la chaleur.
Lady Montagu se montre à ces femmes, près de deux cents, habillée en amazone, qui la reçoivent avec courtoisie."
378, Lieu de cuisante et décisive défaite romaine[3]
            George Knapton, Portrait de dame supposée être Lady Mary Wortley Montagu[Illus. ]
            https://www.science-et-vie.com/archives/debut-du-xviiie-siecle-le-procede-est-importe-en-europe-19210

              "L’Islam au péril des femmes ; une Anglaise en Turquie au 18ème siècle - ExtraitsLes bains de Sofia  Les esclaves
              Vous désirez que je vous achète une esclave grecque, qui doit posséder mille qualités. Les Grecs sont des sujets et non des esclaves. Les personnes que l'on peut acheter ont été prises à la guerre ou enlevées par les Tartares en Russie, Circassie ou Géorgie, et ce sont de pauvres épaves si lamentables que vous n'en jugeriez aucune digne d'être votre servante. Il est vrai que des milliers de captifs ont été faits en Morée, mais le plus grand nombre a été racheté par les contributions charitables des chrétiens; ou bien leurs parents à Venise ont payé leur rançon. Les jolies esclaves qui entourent les grandes dames ou servent au plaisir des grands personnages sont toutes achetées à l'âge de huit ou neuf ans et reçoivent une éducation soignée, de sorte qu'elles chantent, dansent, brodent, etc., à la perfection. Ce sont en général des Circassiennes, que leur propriétaire ne vend jamais, sinon pour les punir d'une faute très grave. S'ils arrivent à s'en lasser, ils les offrent à un ami ou leur donnent la liberté. Celles qui sont exposées à la vente dans les marchés sont, sans exception, ou bien coupables de quelque délit ou bien tellement dépourvues de valeur qu'elles ne sont bonnes à rien. Je crains que vous ne croyiez pas mes explications : elles ont beau être différentes des idées reçues en Angleterre, elles n'en sont pas moins véridiques."[4]
              • Revenons à nos braisons - Table des matières -du mémoire de thèse-

                Remarques liminaires
                Avant-propos numérique
                Contenu du cd-rom de thèse
                Marche à suivre
                Pré-amuble "L'équation personnelle" -Observation participante-
                Entrée en matière
                .Le projet
                .Méthode d’enquête 
                .Langues de travail 
                .Autres instruments de travail 
                .Architecture du mémoire
                I - Corps en feux
                Les limites des corps
                De l'usage et du ryth-me du corps
                Rites religieux ou magiques
                Rite de passage & « rite de dominance » 
                Rite règlementaire 
                «Ryth-mes» esthétiques d’agrégation 
                1 - Feux élémentaires
                2 - Feux mythiques et mystiques
                De naissances en renaissance
                De l'"incombustibilité" 
                3 - Feux actuels
                II - Corps en rite-mes
                1 - Les danses sur les braises en Europe orientale
                Esquisses historico-géographiques
                1. Macédoine 
                2. Thrace 
                A. Nestinarstvo dans la Strandja au XXIème siècle 
                « La joie du feu » 
                - Dires 
                Le "professionnalisme folklorique" 
                B - L'Anastenaria à Langadas -D’après observation des 21, 22 et 23 mai 1984-  
                "El Paso del Fuego" de la péninsule ibérique 
                Panorama des hypothèses explicatives
                A - Les attitudes phénoménologiques face à l'être « pyrobatique »-
                B - Approches herméneutiques et universalistes 
                III - Corps en action
                Sous l'action des brûlures et douleurs
                Etudes et expérimentations pyrobatiques 
                Mesures physiques et données physiopathologiques 
                Conclusion
                Annexes
                Sources & Bibliographie
                Illustrations 
              • A voir pour plus de détails, présentation au séminaire EHESS Manon Aubrée en janvier 2004 de la Danse du Nestinarstvo - SAF 2 Giulia Elena - Femme influente - Présentation-projection Danse sur le feu - Bulgarie

                Comment l'Empire romain se christianise avec Constantin et Hélène  https://susaufeminicides.blogspot.com/2018/05/giulia-flavia-elena.html

              Christine Gamita

              Ph. D., doctorat en ethnologie, Anthropologie, Ethnologie, Sciences des Religions, Labo Anthropo visuelle et sonore des mondes contemporains

              ex-ingé informatique, consultante en management de la qualité des services et études informatiques, systèmes informatiques, systèmes d'information
              • Attestation de remise du matériau audiovisuel ethnographique de huit cassettes betacam en copies VHS à l'Université de Sofia Saint Clément d'Ohrid

              [1] Extraits du Mémoire de thèse de doctorat, Essai d’anthropologie visuelle & sonore d’un «rite élémentaire»  - Film de recherche «La joie du feu» - Ethnographie de la permanence d’une praxie ontologique pyrobate & de la croyance afférente en Europe orientale- & Annexe I – Bloc notes, Guide ethnographique du film « La joie du feu », Unité de Formation Anthropologie, Ethnologie et Science des Religions  -Laboratoire Anthropologie visuelle et sonore du monde contemporain - EA 3504- Université Paris VII Denis Diderot Soutenance du 12 décembre 2003, LAVSMC, Institut Charles V

              [2] Le rouge turc d'Edirne http://www.cnrtl.fr/definition/andrinople 

              [3] Défaite romaine https://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-d-andrinople/ ]

              [4] 15 Mars 2010 Publié par Mohamed Médiène, L'Orient des femmes - La Turquie de Lady Montagu. 1717 http://mediene.over-blog.com/article-11338521.html
              • Sources d'illustrations
              [Illus. ] Lise Barnéoud, Pour avoir pratiqué la variolisation sur ses enfants, Mary Wortley Montagu passa pour une visionnaire… ou une mère indigne (portrait par George Knapton), Science et vie, 18/12/2018
              https://www.science-et-vie.com/archives/debut-du-xviiie-siecle-le-procede-est-importe-en-europe-19210


              http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/be/
              Reproduction autorisée à condition de citer les liens © Copyright- Toute citation de cet article doit être de contexte, précise, avec date de version, blog "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr " le lien exact du document & id. en cas d'usage du logotype montage photographique "Eradication des féminicides - Larmes de sang" CGMD © Christine Gamita Tous droits réservés illimités international - Unauthorized use and/or duplication of this material without express and written permission from this blog’s author and/or owner is strictly prohibited. Excerpts and links may be used, provided that full and clear credit is given to Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde http://susaufeminicides.blogspot.fr " with appropriate and specific direction to the original content. However, no link is to be reproduced on slanderous motives and/or miscategorization. Therefore, before any use of network Tools such as scoop-it or pinterest, the author’s permission is required. Il est essentiel lors de toute utilisation de cette production ou partie de cette production de préciser la source : le lien et l’auteure de l’article, ponctuation adéquate encadrant la citation -entre guillemets- et dans son contexte, sans distorsion ni manipulation ( article L122-5, du code de la propriété intellectuelle) . La permission formulée et explicite de l’auteure est également exigée. De la même manière, concepts, termes et approches empruntés à l’auteure du blog doivent être mentionnés comme tels- références adéquates. En vertu du code de la propriété intellectuelle stipulant à l’article L121-1,‘ L’auteur jouit du droit au respect de son nom, de sa qualité et de son oeuvre. Ce droit est attaché à sa personne. Il est perpétuel, inaliénable et imprescriptible.’  Unauthorized use and/or duplication of this material without express and written permission from this blog’s author and/or owner is strictly prohibited. Excerpts and links may be used, provided that full and clear credit is given to "Thémis - Haro sur les fémincides et androcides dans le monde" http://susaufeminicides.blogspot.fr with appropriate and specific direction to the original content. However, no link is to be reproduced on slanderous motives and/or miscategorization. Therefore, before any use of network Tools such as scoop-it or pinterest & so, the author’s permission is required.Castellano Castellano(España) Català Dansk Deutsch English Esperanto français Galego hrvatski Indonesia Italiano Lietuvių Magyar Melayu Nederlands Norsk polski Português Português (BR) Suomeksi svenska Türkçeíslenska česky Ελληνικά русский українська العربية 日本語 華語 (台)


              Aucun commentaire:

              Publier un commentaire